Ouverture du sommet de Doha sur le réchauffement climatique

le
0
Le réchauffement climatique pourrait atteindre six degrés celsius à l'horizon 2050.
Le réchauffement climatique pourrait atteindre six degrés celsius à l'horizon 2050.
Cette année encore, les perspectives d'avancées sont limitées.
Ils sont très peu nombreux à encore y croire depuis la débandade de Copenhague. C'était il y a trois ans presque jour pour jour. Un spectacle épouvantable, une démission collective ? seule l'Union Européenne (UE) a joué le jeu ? face à l'urgence climatique qui a laissé des traces. Depuis, la communauté internationale a un peu avancé, tandis que les scénarios apocalyptiques se sont multipliés.
« Même en doublant nos taux mondiaux de décarbonisation chaque année jusqu'en 2050, le réchauffement climatique atteindrait encore six degrés celsius », a ainsi prédit le cabinet PwC dans un rapport intitulé Low Carbon Economy Index, évoqué dans ces colonnes début novembre, tandis que l'Agence européenne de l'environnement (AEE) déplore des bouleversements qui affecte le Vieux Continent dans son ensemble. Transfert des technologies vertes vers les pays du Sud - les moins pollueurs, mais les plus exposés à la hausse du thermomètre mondial -, lutte contre la déforestation, responsabilisation des principaux États émetteurs de gaz à effet de serre, la Chine et les États-Unis, mais aussi les pays en développement (PED), préservation du Protocole de Kyoto : les Nations Unies ont fort à faire et il va sans dire que la conférence qui s'ouvre aujourd'hui à Doha (Qatar) ne résoudra pas tous les problèmes, loin de là.
Nonobstant la conjoncture économique toujours déprimante, ell
Lire la suite
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant