Ouverture du procès pour espionnage de deux journalistes turcs

le
0
    ISTANBUL, 25 mars (Reuters) - Deux journalistes turcs 
comparaissent vendredi devant la justice pour répondre 
d'accusations d'espionnage pour lesquelles ils encourent une 
peine de prison à perpétuité. 
    Can Dundar et Erdem Gül, respectivement rédacteur en chef et 
chef du bureau d'Ankara du journal Cumhuriyet, ont été arrêtés 
en novembre pour avoir publié des informations jugées contraires 
à la sécurité de l'Etat par les autorités turques.  
    Can Dundar a déclaré à Reuters qu'il se servirait de ce 
procès comme d'une tribune pour attirer l'attention sur les 
faits pour lesquels il est jugé. 
    La publicité qu'il entend faire à ces faits risque toutefois 
d'être limitée, les juges ayant décidé que l'audience se 
déroulerait à huis clos. Ils ont par ailleurs accordé vendredi 
au président turc, Recep Tayyip Erdogan, la qualité de 
plaignant. 
    Cumhuriyet a publié en mai des photos, des vidéos et un 
reportage montrant des membres des services de renseignement 
turcs transportant dans des camions des armes à destination de 
la Syrie en 2014. 
    Recep Tayyip Erdogan a estimé que le reportage faisait 
partie d'un projet visant à affaiblir la Turquie, une initiative 
qu'il affirmait ne pas pouvoir pardonner. 
    "Nous ne sommes pas des accusés, nous sommes des témoins", a 
déclaré Can Dundar à Reuters, promettant de soumettre des 
documents à la cour malgré l'interdiction qui lui a été 
signifiée. 
    "Nous allons exposer toutes les irrégularités et politiser 
ces poursuites. L'Etat a été pris en flagrant délit en train de 
commettre un acte criminel et il fait tout ce qui est en son 
pouvoir pour couvrir ces faits." 
    Placés en détention provisoire, les deux hommes ont été 
libérés en février sur décision de la Cour constitutionnelle 
turque qui a qualifié leur incarcération d'illégale, une mesure 
dénoncée par Recep Tayyip Erdogan. 
    Les dirigeants européens s'inquiètent de ce que certains 
perçoivent comme une dérive autoritaire du chef de l'Etat turc 
au moment où Ankara veut relancer le processus de son adhésion 
au bloc communautaire. 
 
 (Ayla Jean Yackley,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant