Ouverture du fonds d'indemnisation pour les victimes du Mediator

le
0
Le fonds d'indemnisation a été lancé jeudi. Il permet aux victimes d'être directement remboursées sans en passer par un calvaire judiciaire face aux laboratoires Servier.

C'est un grand pas pour les victimes du Mediator. Le Fonds public d'indemnisation des victimes du médicament, qui a provoqué le décès de 500 à 2000 patients en France, a été lancé jeudi. «C'est un grand soulagement pour les victimes du Mediator, a déclaré jeudi matin sur Europe 1 Irène Frachon, la pneumologue qui a révélé le scandale du Mediator. Voici venu le temps de la réparation.»

Plusieurs centaines de dossiers de victimes sont déjà prêts à être déposés. Dès jeudi, les victimes, ou leurs ayant-droits, peuvent se rendre à ce «guichet unique» qui est géré par l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam). Des experts recevront les demandes des victimes présumées et devront déterminer dans un délais de plusieurs mois, «les dommages et les responsabilités».

2000 dossiers

À partir de cet avis, l'Oniam demandera au laboratoire Servier de faire une proposition d'indemnisation, dans un délai de trois mois. Si Servier refuse, les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant