Ouverture d'une information judiciaire sur l'affaire Bygmalion

le
2
OUVERTURE D'UNE INFORMATION JUDICIAIRE SUR L'AFFAIRE BYGMALION
OUVERTURE D'UNE INFORMATION JUDICIAIRE SUR L'AFFAIRE BYGMALION

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a demandé vendredi l'ouverture d'une information judiciaire dans l'affaire Bygmalion, un système présumé de fausses factures mis en place en 2012 par l'UMP et l'équipe de campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy pour couvrir des dépassements de frais.

Le parquet précise dans un communiqué qu'il requiert l'ouverture de cette information judiciaire pour les chefs de faux et usage de faux, abus de confiance, tentative d'escroquerie, complicité et recel de ces délits.

L'affaire Bygmalion a déjà entraîné la démission du président de l'UMP, Jean-François Copé et de certains de ses plus proches collaborateurs.

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le vendredi 27 juin 2014 à 16:20

    C'est quand même justifié, puisqu'il y a soupçons de fausses factures !

  • dgui2 le vendredi 27 juin 2014 à 15:40

    Qui est le plaignant, dans cette affaire ? PERSONNE: c'est simplement le Parquet qui s'est "auto saisi" du dossier. Le parquet, il faut le rappeler, est aux ordres du Garde des Sceaux ===> c.q.f.d