Ouverture à Islamabad d'une conférence pour l'Afghanistan

le
0
    ISLAMABAD, 8 décembre (Reuters) - Une conférence pour 
l'Afghanistan a ouvert mardi à Islamabad, la capitale 
pakistanaise, sans pour autant provoquer d'espoirs démesurés sur 
ses chances de déboucher sur un redémarrage des pourparlers de 
paix avec les Taliban. 
    La réunion, baptisée "Coeur d'Asie", qui réunit plusieurs 
pays de la région et d'ailleurs, intervient quelques mois après 
des discussions peu concluantes entre Kaboul et les insurgés 
islamistes. 
    "L'onde du terrorisme, imputable notamment à Daech dans la 
région et ailleurs dans le monde, nous rappelle une fois de plus 
la menace à laquelle l'humanité est aujourd'hui confrontée et 
l'urgence qu'il y a à adopter une position unie contre ce 
phénomène démoniaque", a déclaré le vice-ministre afghan aux 
Affaires étrangères, Hikmat Khalil Karzaï, l'ouverture de la 
conférence. 
    La réunion de deux jours devrait mettre l'accent sur les 
questions énergétiques, d'infrastructures et sur les 
investissements dont a besoin le pays, mais la crainte d'une 
intensification de l'insurrection islamiste risque de planer au 
dessus des discussions, d'autant que les chances de relancer les 
pourparlers de paix paraissent minces. 
    Kaboul et les Taliban ont ouvert en juillet des négociations 
sur la paix qui ont capoté à l'annonce de la mort du mollah 
Mohammad Omar, chef des taliban afghans, deux ans après son 
décès.  ID:nL5N10932C  
    La semaine dernière, son successeur Mollah Omar, mollah 
Akhtar Mansour, a été déclaré mort ou blessé par une faction 
rivale.  ID:nL8N13R47U  
 
 (Katharine Houreld,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant