Outspan contesté au Laos

le
0

Les fermiers laotiens tentent de résister à Outspan, filiale du négociant indo-singapourien Olam, qui a pris le contrôle de leurs terres sur le plateau de Boloven.

Un millier d'hectares ont été confisqués par les autorités locales au profit de la multinationale, qui veut y cultiver du café pendant 30 ans. Outspan a largement débordé de sa concession, envahissant les terres cultivées du village,  abattant des arbres d'espèces protégées et des tombes anciennes, pour occuper en définitive 1500 hectares. Les paysans sont allés porter leurs doléances au bureau des pétitions de l'assemblée, en vain. Pourtant, la loi n'autorise pas la location de plus de 150 hectares.

La société de négoce a procédé de manière comparable pour développer ses plantations de palmiers à huile en Indonésie, au mépris de la forêt et de la faune, d'après les ONG comme Corpwatch qui soutiennent les paysans laotiens.

Le café du plateau de Boloven est commercialisé en Californie comme café d'origine, avec l'étiquette développement durable. La compagnie se dit en accord avec ses principes, apporter la prospérité aux communautés villageoises dans une relation de confiance de long terme.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant