OUTREMER TELECOM : Résultats semestriels 2009

le
0

RESULTATS SEMESTRIELS 2009

Contraction de la marge de ROAA à 16% du chiffre d’affaires

Résultat net à l’équilibre

Paris, le 31 août 2009 : Groupe Outremer Telecom (FR0010425587 – OMT), 1er opérateur alternatif dans les Départements et Régions d’Outre-mer, publie ses résultats semestriels 2009.

Compte de résultat simplifié

(en M€ IFRS)

S1 2009

S1 2008

Var (M€)

Chiffre d’affaires

85,1

88,2

- 3,1 M€

Marge brute

en % du CA total

45,2

53,1%

46,4

52,5%

- 1,1 M€

ROAA

en % du CA total

13,6

16,0%

16,2

18,4%

- 2,6 M€

Résultat opérationnel

0,6

3,2

- 2,6 M€

Résultat net

0,1

1,7

- 1,6 M€

Chiffre d’affaires

Au 1er semestre 2009, le chiffre d’affaires d’Outremer Telecom a atteint 85,1 M€, en retrait de 3,5% par rapport au 1er semestre 2008.

La baisse sensible des tarifs de terminaison d’appel et la détérioration de la situation économique ont eu un impact négatif sur les revenus du Groupe sur ces 2 zones d’implantations. Ainsi, au 1er semestre 2009, l’ARPU Mobile était en recul de 17% à 30,2 € sur la zone Antilles Guyane. Sur la zone Océan Indien, la dégradation était moins marquée avec un ARPU en baisse de 10,6% à 26,3 €.

En dépit de ces difficultés, la part de marché Mobile du groupe a continué à croître au 1er semestre 2009 avec 30 000 nouveaux recrutements (+10% par rapport au 1er semestre 2008). Sur toutes ses zones d’implantation, Outremer Telecom a vu sa base d’abonnés Mobile croître plus vite que le marché : sur la zone Antilles Guyane, le nombre d’abonnés Mobile a crû de 2,8% (contre 1,6% pour le marché, selon l’ARCEP) tandis que sur la zone Océan Indien la base d’abonnés enregistrait une croissance de 26,0% (contre 1,8% pour le marché).

Au 30 juin 2009, les parts de marché Mobile du groupe s’élevaient à 14,9% sur la zone Antilles Guyane et 10,8% sur la zone Océan Indien.

Marge brute

Au 1er semestre 2009, le taux de marge brute a atteint 53,1% (contre 52,5% au 1er semestre 2008), suite à la baisse de 5% des coûts de réseau et des coûts techniques. Ces économies résultent d’une part de la baisse des tarifs de terminaison d’appel des autres opérateurs mais également de l’optimisation des capacités haut débit sur la zone Océan Indien.

Néanmoins, l’amélioration du taux de marge brute n’a pas suffi à compenser la baisse du chiffre d’affaires au 1er semestre 2009, la marge brute s’établissant à 45,2 M€ contre 46,4 M€ au 1er semestre 2008 (-2,6%).

Résultat opérationnel avant amortissements

Le Résultat Opérationnel avant Amortissements (ROAA) s’établit à 13,6 M€ au 1er semestre 2009 (contre 16,2 M€ au 1er semestre 2008), soit une marge de ROAA de 16,0 % (contre 18,4%).

Au-delà de l’effet de moindre absorption des frais fixes par la marge brute, trois facteurs expliquent la baisse du taux de marge de ROAA sur la période écoulée :

· L’augmentation de 14,7% des frais de personnel, conséquence du renforcement des structures opérationnelles du groupe, des accords conclus suite aux conflits sociaux du 1er trimestre 2009 et du renforcement du pôle qualité de service, constitué d’équipes de techniciens d’intervention à domicile,

· La progression des coûts commerciaux (+2,4% par rapport au 1er semestre 2008), qui ont représenté 14,4% du chiffre d’affaires, contre 13,6% au 1er semestre 2008, du fait de la bonne performance commerciale au 2ème trimestre 2009,

· L’allongement des délais de paiement et l’augmentation des impayés clients. Sur les six premiers mois de l’année, le groupe a constaté 7,3 M€ de dotations aux provisions pour dépréciation des créances clients dont le recouvrement s’est dégradé, notamment sur la zone Antilles Guyane, à comparer à 2,7 M€ en 2008.

Ces facteurs défavorables n’ont été que partiellement compensés sur le semestre par les Autres Produits Opérationnels, d’un montant de 6,9 M€, contre 1,2 M€ au 1er semestre 2008, cette augmentation étant par nature non récurrente.

Répartition du ROAA au 1er semestre 2009

IFRS / M€

30 juin 2009

30 juin 2008

Résidentiel

% du CA

5,1

22%

6,6

26%

Mobile

% du CA

6,0

12%

7,5

15%

Professionnel

% du CA

3,6

55%

3,2

43%

Autre

% du CA

0,7

20%

0,1

2%

Frais de siège

- 1,9

-1,2

TOTAL

13,6

16,2

Les activités Résidentiel et Mobile expliquent, à parts égales, la baisse du ROAA du groupe, dont elles représentent plus de 80% en base consolidée.

Résultat opérationnel et Résultat net

Le résultat d’exploitation affiche un recul similaire à celui du ROAA, en retrait de 2,6 M€ à 0,6 M€. Le 1er semestre 2009 a été marqué par la stabilité des dotations aux amortissements (13,0 M€ au 1er semestre 2009) et par une réduction de 4% du coût de l’endettement liée à la baisse des taux d’intérêt.

Après constatation d’un produit d’impôt de l’ordre de 0,9 M€, le résultat net du 1er semestre 2009 atteint 0,1 M€ contre 1,7 M€ au 1er semestre 2008.

Autres informations financières

Au 30 juin 2009, le total du bilan s’élève à 203,9 M€ avec des créances clients nettes à hauteur de 47,0 M€. Ces dernières sont dépréciées à hauteur de 20,6 M€, soit une augmentation de 7,4 M€ sur le semestre. Le groupe a mis en place, dès le second semestre 2008 de nouveaux outils de suivi, permettant d’améliorer l’analyse des créances et d’estimer de façon plus efficace les possibilités effectives de recouvrement en fonction de leur ancienneté.

Les capitaux propres du groupe atteignent 82,3 M€, en diminution de 1,9 M€ par rapport au 31 décembre 2008, en raison principalement de la neutralisation de titres auto-détenus.

Les flux de trésorerie du 1er semestre 2009 apparaissent négatifs de -9,4 M€ du fait principalement d’acquisitions d’immobilisations pour 14,3 M€ et de flux financiers négatifs de 4,5 M€, dont 1,9 M€ liés aux acquisitions d’actions propres.

Au 30 juin 2009, Outremer Telecom disposait d’une trésorerie de 2,6 M€ avec une dette nette de l’ordre de 49,5 M€.

Perspectives du second semestre 2009

Au 1er semestre 2009, le groupe a été confronté à des facteurs défavorables exogènes : une conjoncture économique difficile ; les conflits sociaux intervenus au 1er trimestre de l’année 2009 qui ont perturbé l’activité commerciale et abouti à une hausse de 2 à 3% de la masse salariale ; la baisse significative des tarifs de terminaison d’appel.

Dans cet environnement dégradé, Outremer Telecom est néanmoins parvenu à maintenir ses comptes à l’équilibre au 1er semestre 2009. La visibilité reste faible, notamment dans la zone Antilles Guyane, principale contributrice aux résultats du groupe. Dans ce contexte, le management d’Outremer Telecom est particulièrement attentif à l’évolution de l’activité du groupe et à l’efficacité de sa structure opérationnelle.

Par ailleurs, le groupe a d’ores et déjà mis en place un plan de continuation de son activité en cas de pandémie sur ses zones d’exploitation.

Un opérateur intégré dans l’ensemble des ROM - Fondé en 1986, le groupe Outremer Telecom s’est imposé dans les régions d’Outremer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion et Mayotte) comme le 1er opérateur alternatif de télécommunications capable de proposer une offre intégrée de téléphonie fixe et mobile et d’accès Internet, à l’attention des particuliers et des entreprises.

Les clés du succès : un réseau en propre et une marque unique à forte notoriété, Only - Le groupe Outremer Telecom a développé son propre réseau de télécommunications qui lui permet aujourd’hui de se prévaloir d’un positionnement de challenger offensif et innovant sur un marché en forte croissance.La Société s’appuie sur une marque unique, Only, qui bénéficie d’une très grande notoriété dans l’ensemble des régions d’Outremer et véhicule une image moderne de qualité et de proximité.

Une stratégie de croissance sur un marché solide - Le groupe Outremer Telecom entend conforter sa position de 1er opérateur alternatif dans les régions d’Outremer et poursuivre la forte croissance de ses abonnés Internet et mobile. Fort d’un marché potentiel important et capitalisant sur le succès de son offre en Guyane et aux Antilles, le groupe a étendu son activité mobile en fin d’année 2006 puis ses activités téléphonie fixe et Internet à Mayotte en février 2007 et son offre Mobile à La Réunion en avril 2007. Le groupe entend également développer la convergence de ses différentes offres, sa clientèle entreprise et proposer des services innovants grâce au caractère évolutif de son réseau.

Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2009 : 10 novembre 2009

Groupe Outremer Telecom

NewCap.

Vincent Fabre

Agence de Communication Financière

Directeur Administratif et Financier

Simon-Laurent Zaks / Pierre Laurent

investisseurs@outremer-telecom.fr

Tél. : 01 44 71 94 94

Fax : 01 44 71 94 90

outremer-telecom@newcap.fr


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant