OUTREMER TELECOM: CHIFFRE D’AFFAIRES DU 1er TRIMESTRE 2009 : 42,3 M€

le
0

+ 8 000 abonnés Mobile recrutés sur la période

Paris, le 12 mai 2009 : Groupe Outremer Telecom (FR0010425587 – OMT), premier opérateur alternatif dans les Départements et Régions d’Outre-mer, publie son chiffre d’affaires du 1er trimestre 2009, clos le 31 mars.

Chiffre d’affaires trimestriel[1]

(en M€ IFRS)

T1 2009

T1 2008

Variation

Mobile

en % du CA total

25,5

60%

24,1

57%

+ 6%

Résidentiel

en % du CA total

11,8

28%

12,6

30%

- 6%

Professionnel

en % du CA total

3,2

7%

3,8

9%

- 17%

Autre

en % du CA total

1,8

4%

1,9

4%

- 4%

Total

42,3

42,4

-

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2009 a atteint 42,3 M€, stable par rapport au premier trimestre de l’année 2008, dont 27,5 M€ générés sur la zone Antilles Guyane et 14,8 M€ générés sur la zone Océan Indien qui est en progression de 21% par rapport à la même période de 2008.

Le premier trimestre 2009 a été marqué par les conflits sociaux en Outre-mer qui ont impacté l’activité du groupe sur ses zones d’implantation et plus particulièrement aux Antilles où l’activité économique a été suspendue pendant plus d’un mois et demi.

Dans un contexte économique difficile, l’activité du groupe a néanmoins fait preuve de solidité, Outremer Telecom proposant aux consommateurs l’offre de télécommunication la plus riche du marché à des tarifs très attractifs.

L’activité Mobile

Le Mobile a généré un chiffre d’affaires de 25,5 M€ au premier trimestre 2009, en croissance de 6%. Cette croissance modérée de l’activité Mobile résulte notamment de la baisse des terminaisons d’appel intervenue en janvier 2009. Ainsi, sur la zone Antilles Guyane, elles sont en retrait de 30% et de 36% dans la zone Océan Indien.

Par rapport au 31 décembre 2008, Outremer Telecom compte plus de 8 000 abonnés supplémentaires totalisant 279 623 abonnés mobiles sur ses deux zones d’implantation.

Dans l’Océan Indien, le chiffre d’affaires de l’activité Mobile s’est élevé à 8,7 M€, en progression de 38% par rapport à la même période de 2008. Sur ce marché, le groupe continue d’accroître ses parts de marché (9,6% dont 12,1% pour les abonnés au forfait et 7,4% pour les abonnés cartes) avec plus de 10 000 nouveaux abonnés, alors que le marché n’a cru que de 7 300 abonnés.

Dans la zone Antilles Guyane, le chiffre d’affaires mobile s’est élevé à 16,9 M€, avec un nombre d’abonnés en léger recul, notamment sur les abonnés cartes. Sur cette zone, la part du marché Mobile du groupe est aujourd’hui de 14,4%.

Sur les deux zones d’implantation, la part des forfaits a également progressé pour atteindre, au premier trimestre 2009, 70% sur la zone Antilles Guyane (contre 66% au 31 mars 2008) et 59% sur la zone Océan Indien (contre 57% au 31 mars 2008).

L’activité Résidentiel

L’activité Résidentiel a généré 11,8 M€ de chiffre d’affaires au premier trimestre 2009, en recul de 6% par rapport au premier trimestre 2008.

Les revenus d’Internet ont continué à progresser (+40%) alors que le chiffre d’affaires réalisé par la téléphonie fixe a baissé de près de 30%, traduisant la migration des abonnés téléphonie fixe et Internet bas débit vers l’offre multiple play onlyBox.

L’activité Professionnel

L’activité Professionnel a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 3,2 M€, en recul de 17% au premier trimestre 2009, en raison notamment de la fermeture de nombreuses entreprises pendant les conflits sociaux.

L’activité Autre

Le chiffre d’affaires de l’activité Autre atteint 1,8 M€, en ligne avec l’objectif du groupe de se désengager de ces activités historiques non stratégiques.

Nombre d’abonnés et évolution par segment d’activité

Au 31 mars 2009, le groupe comptait 456 761 abonnés à ses offres, soit une progression de 4 620 abonnés en comparaison du 31 décembre 2008.

31/03/2009

31/12/2008

Variation

Mobile

279 623

271 618

+ 2,9%

Fixe

108 637

113 708

- 4,5%

Internet

dont Haut-débit

68 501

53 838

66 815

51 789

+ 2,5%

+ 4,0 %

TOTAL

456 761

452 141

+ 1,0%

Faits majeurs intervenus depuis le 1er janvier 2009

Le début d’année 2009 a été particulièrement riche au niveau de l’évolution des offres avec les lancements de CANAL CONNECT et de TRACE MOBILE.

· CANAL CONNECT : Outremer Telecom a lancé en partenariat avec Canal Overseas, CANAL CONNECT, une offre double play de téléphonie illimitée et d’Internet haut débit, disponible dans le réseau de boutiques d’Outremer Telecom et de Canal Overseas aux Antilles, en Guyane et à l’île de la Réunion,

· TRACE MOBILE : Outremer Telecom a lancé TRACE MOBILE en partenariat avec le groupe TRACE dans l’Océan Indien. Cette offre 3G+, à destination des moins de 26 ans, propose des appels et des SMS illimités, un accès illimité à Internet et aux chaînes TRACE et TRACE TROPICAL.

Par ailleurs, en mars 2009, Outremer Telecom s’est porté candidat à une licence Mobile à l’île Maurice pour le déploiement de réseaux GSM et 3G d’ici 2010. L’Autorité de régulation locale, l’ICTA, doit rendre sa décision avant l’été 2009.

Description générale de la situation financière et des résultats d’Outremer Telecom

L’activité d’Outremer Telecom au premier trimestre 2009 a été marquée par les facteurs exogènes défavorables que sont la conjoncture économique mondiale et les conflits sociaux en Outre-mer. Durant près d’un mois et demi, les magasins du groupe aux Antilles n’ont pas pu ouvrir, limitant drastiquement l’acquisition de nouveaux abonnés durant cette période.

En dépit de cette situation, le groupe est parvenu à atteindre un chiffre d’affaires équivalent à celui du premier trimestre 2008, à acquérir de nouveaux abonnés et à accroître ses parts de marché sur la zone Océan Indien.

Enfin Outremer Telecom a renforcé sa capacité de croissance en signant deux partenariats majeurs avec les groupes Canal Overseas et Trace. Les nouvelles offres, CANAL CONNECT et TRACE MOBILE, devraient constituer des relais de croissance significatifs pour le groupe. Ces lancements devraient porter leurs fruits dès le second semestre 2009.

Un opérateur intégré dans l’ensemble des ROM - Fondé en 1986, le groupe Outremer Telecom s’est imposé dans les régions d’Outremer (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Réunion et Mayotte) comme le premier opérateur alternatif de télécommunications capable de proposer une offre intégrée de téléphonie fixe et mobile et d’accès Internet, à l’attention des particuliers et des entreprises.

Les clés du succès : un réseau en propre et une marque unique à forte notoriété, Only - Le groupe Outremer Telecom a développé son propre réseau de télécommunications qui lui permet aujourd’hui de se prévaloir d’un positionnement de challenger offensif et innovant sur un marché en forte croissance.La Société s’appuie sur une marque unique, Only, qui bénéficie d’une très grande notoriété dans l’ensemble des régions d’Outremer et véhicule une image moderne de qualité et de proximité.

Une stratégie de croissance sur un marché solide - Le groupe Outremer Telecom entend conforter sa position de premier opérateur alternatif dans les régions d’Outremer et poursuivre la forte croissance de ses abonnés Internet et mobile. Fort d’un marché potentiel important et capitalisant sur le succès de son offre en Guyane et aux Antilles, le groupe a étendu son activité mobile en fin d’année 2006 puis ses activités téléphonie fixe et Internet à Mayotte en février 2007 et son offre Mobile à La Réunion en avril 2007. Le groupe entend également développer la convergence de ses différentes offres, sa clientèle entreprise et proposer des services innovants grâce au caractère évolutif de son réseau.

Chiffre d’affaires du premier semestre 2009 : 29 juillet 2009

Groupe Outremer Telecom

NewCap.

Vincent Fabre

Agence de Communication Financière

Directeur Administratif et Financier

Simon-Laurent Zaks / Pierre Laurent

investisseurs@outremer-telecom.fr

Tél. : 01 44 71 94 94

Fax : 01 44 71 94 90

outremer-telecom@newcap.fr


[1] Chiffres non audités


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant