Oursel : «Areva connaît une situation difficile»

le
0
Le président d'Areva, qui présente aujourd'hui son plan d'action stratégique, dévoile sa stratégie dans un entretien au Figaro.

«Le groupe connaît une situation financière difficile». À la tête d'Areva depuis six mois, Luc Oursel, qui a succédé à Anne Lauvergeon, n'y va pas par quatre chemins pour constater les difficultés que connaît le groupe nucléaire. «Areva doit mener une gestion à la fois plus opérationnelle, plus industrielle et plus tournée vers le résultat», affirme-t-il dans un entretien au Figaro.

Parmi les différentes mesures annoncées dans le plan stratégique «Action 2016», la réduction d'un tiers de ses investissements d'ici 2016, à 7,7 milliards d'euros et la constitution de provisions pour 2,4 milliards d'euros, dont 1,5 milliard liés à l'acquisition de la société minière UraMin en 2007. Sans jamais citer le nom d'Anne Lauvergeon, Luc Oursel stigmatise les erreurs qui ont été commises avant son arrivée à la tête du groupe. «Areva n'a pas généré suffisamment de cash-flow pour financer des investissements entrepris au nom d'une volonté de croissance à tout p

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant