Oui, Marseille pleure Zlatan Ibrahimovic

le
0
Oui, Marseille pleure Zlatan Ibrahimovic
Oui, Marseille pleure Zlatan Ibrahimovic

Pour de nombreux Marseillais, ce France-Suède au Vélodrome, c'était avant tout l'occasion de voir Zlatan Ibrahimovi? en vrai une fois de plus. Et tant pis s'il joue au PSG.
Mine de rien, John Guidetti, qui sera aligné en attaque avec la Suède ce soir, a le profil recherché par la direction de l'OM. Il est jeune, à fort potentiel, et dans les cordes financièrement puisqu'en fin de contrat en 2015. L'éternel espoir de Manchester City n'aura donc pas seulement au programme ce mardi des retrouvailles sur fond de saluts militaires avec Layvin Kurzawa, il va aussi livrer un duel à distance avec André-Pierre Gignac, en pointe chez les Bleus. Le DJ résident du stade Vélodrome contre celui qui se partagera peut-être sa succession avec Michy Batshuayi. D'accord, on en est plutôt loin. Spéculer sur un mercato huit mois à l'avance, c'est un peu léger. Mais il n'y a pas grand-chose d'autres pour faire remonter l'enjeu autour de cet amical France-Suède à Marseille. Si 45 000 places ont trouvé preneur à quelques jours du match, ça ne devrait pas monter plus haut. Pire, à voir comment les SMS fusent dans toute la ville pour refourguer les billets à moindre coût, il va y avoir du sport au marché noir autour du stade avant le coup d'envoi. Mais pourquoi tant de haine ? Parce que Zlatan Ibrahimovi? ne sera pas là, tout simplement.
Plus un spectacle qu'un match de foot
Cela peut sembler paradoxal, fou même. Alors que l'attaquant de l'OM sera titulaire avec l'équipe de France pour un match au Vélodrome, une bonne partie du public marseillais va bouder l'évènement parce qu'il n'y aura pas en face son alter ego du PSG... En même temps, Zlatan, c'est Zlatan, même à Marseille. "Un match de l'équipe de France, ce n'est pas du foot. Je veux dire, aller au stade, pour moi, c'est supporter son équipe. Mon équipe, c'est l'OM, pas l'équipe de France. Alors aller au Vélodrome pour un match international, c'est un spectacle. On y va donc pour le casting. En 2009, il y avait l'Argentine et j'ai vu Messi marquer, c'était bien. Mais il n'y a aucune animosité envers les Bleus, tente d'expliquer Jonathan, kinésithérapeute, pas mécontent d'avoir attendu le dernier moment pour acheter sa place. Il va probablement passer sa soirée à combler son retard sur la saison 4 d'Homeland au final. Bilel, en BTS opticien lunetier, est lui refait. Il a déjà mis la main sur deux billets. Et ça va être dur de trouver quelqu'un pour l'accompagner. "Franchement, Guilavogui contre Källström, ça me fait pas rêver, souffle-t-il, demandant au passage s'il ne serait pas possible de glisser dans...

Mine de rien, John Guidetti, qui sera aligné en attaque avec la Suède ce soir, a le profil recherché par la direction de l'OM. Il est jeune, à fort potentiel, et dans les cordes financièrement puisqu'en fin de contrat en 2015. L'éternel espoir de Manchester City n'aura donc pas seulement au programme ce mardi des retrouvailles sur fond de saluts militaires avec Layvin Kurzawa, il va aussi livrer un duel à distance avec André-Pierre Gignac, en pointe chez les Bleus. Le DJ résident du stade Vélodrome contre celui qui se partagera peut-être sa succession avec Michy Batshuayi. D'accord, on en est plutôt loin. Spéculer sur un mercato huit mois à l'avance, c'est un peu léger. Mais il n'y a pas grand-chose d'autres pour faire remonter l'enjeu autour de cet amical France-Suède à Marseille. Si 45 000 places ont trouvé preneur à quelques jours du match, ça ne devrait pas monter plus haut. Pire, à voir comment les SMS fusent dans toute la ville pour refourguer les billets à moindre coût, il va y avoir du sport au marché noir autour du stade avant le coup d'envoi. Mais pourquoi tant de haine ? Parce que Zlatan Ibrahimovi? ne sera pas là, tout simplement.
Plus un spectacle qu'un match de foot
Cela peut sembler paradoxal, fou même. Alors que l'attaquant de l'OM sera titulaire avec l'équipe de France pour un match au Vélodrome, une bonne partie du public marseillais va bouder l'évènement parce qu'il n'y aura pas en face son alter ego du PSG... En même temps, Zlatan, c'est Zlatan, même à Marseille. "Un match de l'équipe de France, ce n'est pas du foot. Je veux dire, aller au stade, pour moi, c'est supporter son équipe. Mon équipe, c'est l'OM, pas l'équipe de France. Alors aller au Vélodrome pour un match international, c'est un spectacle. On y va donc pour le casting. En 2009, il y avait l'Argentine et j'ai vu Messi marquer, c'était bien. Mais il n'y a aucune animosité envers les Bleus, tente d'expliquer Jonathan, kinésithérapeute, pas mécontent d'avoir attendu le dernier moment pour acheter sa place. Il va probablement passer sa soirée à combler son retard sur la saison 4 d'Homeland au final. Bilel, en BTS opticien lunetier, est lui refait. Il a déjà mis la main sur deux billets. Et ça va être dur de trouver quelqu'un pour l'accompagner. "Franchement, Guilavogui contre Källström, ça me fait pas rêver, souffle-t-il, demandant au passage s'il ne serait pas possible de glisser dans...

...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant