Ouganda : le combat d'une Française contre le braconnage

le
0

Une équipe de chercheurs français, dépêchée au parc national de Kibale en Ouganda pour étudier les singes, tente de protéger les chimpanzés, trop souvent victimes des pièges tendus par la population locale. Les habitants chassent en effet illégalement le petit gibier. Les chimpanzés ne sont pas directement visés, mais le résultat est le même : les grands singes du parc sont en danger. Face au braconnage, une primatologue française a constitué des patrouilles.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant