Ouganda-La Cour constitutionnelle annule la loi anti-homosexualité

le
0

KAMPALA, 1er août (Reuters) - Le Cour constitutionnelle ougandaise a annulé vendredi la loi anti-homosexualité promulguée en février dernier et vivement critiquée par les pays occidentaux dont certains ont suspendu leur aide à Kampala. Pour motiver sa décision, qui peut encore faire l'objet d'un appel, la Cour constitutionnelle a souligné que le président du Parlement, lors du vote sur le texte, avait refusé de prendre en compte les contestations sur l'absence de quorum. La loi promulguée fin février durcissait drastiquement les sanctions contre les homosexuels. Les faits d'"homosexualité grave", c'est-à-dire les rapports sexuels accomplis avec un mineur ou en étant porteur du VIH, étaient passibles de la prison à vie. Le texte criminalisait pour la première fois l'homosexualité féminine et qualifiait aussi de crime le fait de faciliter les rapports homosexuels. ID:nL6N0LT33A (Elias Biryabarema; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant