Ouattara veut normaliser la Côte d'Ivoire par les urnes 

le
0
Le parti du président ivoirien est bien placé pour remporter les législatives de dimanche. Avec une vidéo BFMTV

«Un taux de participation inférieur à 60% signerait une forme de désaveu du nouveau régime » un diplomate européen

Certains saluent par avance «une étape dans la réconciliation», d'autres, moins optimistes, redoutent une «confiscation du pouvoir» par les partisans d'Alassane Ouattara. Sept mois après l'arrestation de l'ex-président Laurent Gbagbo et le dénouement d'une crise postélectorale qui a fait plus de 3 000 morts, près de 5,7 millions d'Ivoiriens sont appelés à élire, dimanche, leurs 255 députés. La campagne, qui avait démarré dans le calme, a paru se tendre en fin de semaine, émaillée d'incidents tant à Abidjan qu'ailleurs dans le pays, où des violences ont entraîné la mort de cinq personnes. Quelque 7 000 Casques bleus doivent épauler ce week-end les 25.000 gendarmes chargés d'encadrer le scrutin.

Ces législatives, les premières organisées depuis 2000, doivent, dixit un ambassadeur européen, consacrer la «normalisation politique 1/4 /p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant