Où vont les profits du CAC 40 ?

le
1
L'Insee vient de faire état d'une remontée impressionnante du taux de marge des sociétés non-financières françaises : il est passé de 29,8% à 31,1% au premier trimestre 2015. (© Fotolia)
L'Insee vient de faire état d'une remontée impressionnante du taux de marge des sociétés non-financières françaises : il est passé de 29,8% à 31,1% au premier trimestre 2015. (© Fotolia)

C’est peu dire que les analystes financiers ne souffrent pas d’un excès de confiance actuellement. D’après le consensus établi par Factset Estimates, ils s’attendent à une progression de seulement 8,9% des bénéfices nets par action (BPA) des sociétés du CAC 40 cette année. Soit à peine mieux que la hausse constatée en 2014 (+7,6%).

Plus surprenant encore, leurs prévisions pour les ténors de la cote sont plutôt modifiées… à la baisse. Plus précisément, elles ont été rabotées d’environ 10% entre l’été dernier et fin 2014. Depuis, les estimations des analystes sont à peu près stables.

A croire que les profits du CAC 40 ne sont influencés ni par la dépréciation de l’euro, le bas niveau des taux d'intérêt, la chute des cours du pétrole, ou plus généralement l’embellie conjoncturelle en Europe. Sans compter l’évolution de la fiscalité.

Bloc "A lire aussi"

Ainsi, l’Insee vient de faire état d’une remontée impressionnante du taux de marge des sociétés non-financières françaises : il est passé de 29,8% à 31,1% au premier trimestre 2015, son plus haut niveau depuis quatre ans ! Un redressement qui s’explique avant tout, selon l’institut de conjoncture, par les mesures fiscales du gouvernement (montée en puissance du CICE et entrée en vigueur du Pacte de responsabilité) et par la

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6784830 le mardi 30 juin 2015 à 07:47

    La baisse qui se produit actuellement sur les actions il faut croire que ce n'est que manipulation si on doit vous croire.