Où va réellement Valenciennes ?

le
0
Où va réellement Valenciennes ?
Où va réellement Valenciennes ?

Placé en redressement judiciaire depuis le 25 juin 2014, le VA FC a vécu une saison 2014/2015 compliquée. Entre des finances pas encore stabilisées et une décision en attente de la DNCG, le club nordiste avance aujourd'hui encore les yeux fermés. Mais commence peu à peu à entrevoir l'éclaircie, à en croire l'entraîneur David Le Frapper.

Maintenu de justesse en L2 la saison passée, le VA FC n'est pourtant pas sûr de pouvoir figurer au sein de la deuxième division française en 2015/2016. Si le club est dans l'attente de la décision de la DNCG – prévue en début de semaine prochaine - les membres du staff se veulent plutôt sereins. D'abord, parce que l'équipe a présenté un budget de 10,5 millions d'euros et une réduction de la masse salariale autour de 2,5 millions d'euros. Et puis parce que le club prévoit un retour à l'équilibre en seconde partie de saison prochaine.

Dans un entretien accordé à L'Équipe mercredi, le président, Eddy Zdziech, se voulait même plutôt rassurant : "L'entrevue avec la DNCG s'est très bien passée. Elle a été réceptive. On leur a expliqué le mécanisme qui permettait d'assurer la pérennité du club. Ils n'avaient pas tous les éléments de la conciliation qui est une procédure confidentielle. Elle a été signée jeudi dernier par tous les participants. On l'a présenté devant le tribunal lundi dernier. ( ) Il ne fait aucun doute qu'elle va être homologuée. C'est quelque chose de sérieux avec des tableaux de trésorerie bien préparés. ( ) Un modèle économique et un modèle sportif basé sur la formation qui a sauvé le club. Le but est d'arriver à l'équilibre à la fin de l'exercice 2015-16 avant vente de joueurs. Le procureur de la République nous a dit que le temps de la folie des grandeurs au VAFC était enfin terminé."

"Il faut que l'on vive bien ensemble"


Arrivé sur le banc en février dernier, David Le Frapper, interviewé par téléphone vendredi matin, semble tout aussi confiant. "Tant que l'on ne nous a pas dit que nous serons en National la saison prochaine, il n'y a aucune raison de le penser. Nous sommes des professionnels, on a fait le travail sportivement la saison dernière et on prépare normalement le championnat de L2 pour les mois qui viennent." Le 24 juin dernier, les joueurs de Valenciennes ont ainsi repris le chemin de l'entraînement. Au programme : une journée foot mercredi, une journée consacrée au domaine médical jeudi et une reprise avec le ballon vendredi après-midi. "Ce que je veux cette saison, c'est l'esprit d'équipe, poursuit David Le Frapper. Il faut que l'on vive bien ensemble, que l'on axe notre jeu et notre mentalité sur le collectif. Il faut continuer à progresser, à prendre du plaisir à jouer…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant