Où trouver les 50 milliards d'euros de baisse des dépenses ?

le
93
Manuel Valls pourrait annoncer les grandes lignes du plan de réduction des dépenses publiques mardi lors de son discours de politique générale.
Manuel Valls pourrait annoncer les grandes lignes du plan de réduction des dépenses publiques mardi lors de son discours de politique générale.

Cette fois, le gouvernement ne peut plus reculer. Il va devoir présenter son plan pour réduire les dépenses publiques de 50 milliards d'euros entre 2015 et 2017. Et il a jusqu'au 15 avril pour peaufiner son programme de stabilité qui sera présenté à cette date devant le Parlement. Mais Manuel Valls pourrait en dévoiler les grandes lignes dès mardi, lors de son discours de politique générale. L'équation est simple. Les dépenses publiques représentent 57,1 % de la richesse nationale créée en 2013 (PIB), selon l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). Cela représente 1 176 milliards d'euros, un chiffre encore en hausse de 2 % l'an dernier contre 3 % en 2012. C'est tout le paradoxe : malgré les efforts de François Hollande pour faire des économies, la puissance publique (État, collectivités locales et administrations de sécurité sociale) continue à dépenser plus chaque année, même si ce rythme d'augmentation ralentit. Il en sera de même de 2015 à 2017. Autrement dit, les 50 milliards que le gouvernement cherche à couper en trois ans se calculent par rapport à l'augmentation naturelle des dépenses qui serait observée si aucune mesure n'était prise. Au final, François Hollande doit économiser 4,25 % des dépenses publiques enregistrées en 2013 d'ici à 2017. Un effort sans précédent, mais pas inatteignable. Jusqu'à présent, l'exécutif a essentiellement eu recours à la technique du "coup de rabot",...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gyere le mercredi 9 avr 2014 à 12:02

    Fotunos veut supprimer les subventions à Mélenchouille et au PS, mais c'est scandaleux!!! Il va se faire massacrer!!

  • fortunos le mercredi 9 avr 2014 à 11:55

    @brun2083.Je pense comme vous toutes les alloc,APL pour le logement,payées par les contribuables atterrissent finalement dans la poche des proprios!!!

  • brun2083 le mercredi 9 avr 2014 à 10:38

    Faudrait d'abord supprimer les 42 Milliards d'euros pour les niches fiscales du logement, APL et de la construction qui font gonfler artificiellement le prix de l'immobilier. Les gens croit faire une bonne affaire avec des réductions fiscal mais en fait les promoteurs et agences (les seuls à se gaver) augmentent d'autant le prix de vente des biens.

  • dsta le mercredi 9 avr 2014 à 10:37

    .. Il s'agit des subventions aux associations...qui nous coutent 30 milliards / an!!

  • dsta le mercredi 9 avr 2014 à 10:36

    Les subventions, c'est 30 milliards qui sont distribués chaque année !...il n'y a pas lieu de chercher très loin pour faire faire des économies !

  • brun2083 le mercredi 9 avr 2014 à 10:28

    Et puis il a dit en 2020 et pas en 2022. Ce n'est pas en rapportant des propos faux que l'on valorise ce qu'on dit.

  • brun2083 le mercredi 9 avr 2014 à 10:25

    nicog, allez dire au Conseil généraux de se dissoudre actuellement et vous aller vous faire enfumer, ça c'est une certitude. En prenant une échéance plus lointaine les élus actuels se sentiront moins visés et ça a plus de chance d'être fait, et donc d'être efficace. Mieux vaut tard que pas du tout.

  • nicog le mercredi 9 avr 2014 à 10:20

    Valls: "Suppression des conseils généraux et réduction de moitié des Régions .... en 2022 ". Encore de l'enfumage. Le changement, c'est maintenant.

  • nicog le mercredi 9 avr 2014 à 10:18

    Ce n'est pas en 2017 qu'il faut réduire le déficit, c'est maintenant, en 2014, sinon, c'est encore de l'enfumage.

  • fortunos le mercredi 9 avr 2014 à 09:48

    Suppression des subventions aux partis politiques extremistes incitant a la haine raciale et ethnique.