Où t'es, Martin, où t'es ?

le
0
Le Ministre de l'Écologie est bien silencieux depuis qu'il est au gouvernement.
Le Ministre de l'Écologie est bien silencieux depuis qu'il est au gouvernement.

Depuis qu'il a gaffé en annonçant la contribution climat-énergie et en évoquant l'arbitrage sur la taxe diesel avant l'heure lors de l'université du PS à La Rochelle, Philippe Martin s'exprime peu en public. À part une courte déclaration au journal Libération sur le rôle prépondérant qu'il tiendrait au sein du gouvernement ou une prise de position sur l'ours des Pyrénées devant le congrès de l'Anem (Association nationale des élus de montagne), le ministre de l'Écologie est resté particulièrement silencieux ces derniers jours. Certes, il est dans son rôle lorsqu'il rassure les éleveurs de la région face à la menace que font peser ces grands mammifères plantigrades sur les brebis des montagnes. Mais ne devait-il pas également s'exprimer sur la taxe poids lourds, dite "écotaxe", qui vient d'être suspendue par le gouvernement, alors que de nombreux membres d'Europe Écologie-Les Verts dénoncent un manque d'explication et de pédagogie sur ce dossier sensible ? "Il irait à pied jusqu'à l'Antarctique pour éviter d'en parler", s'agace Nadir Saïfi, cadre d'EELV, vice-président d'Écologie sans frontières et initiateur du Grenelle de l'environnent. Pour lui, "le ministre se doit au moins de faire de la pédagogie et d'expliquer que la situation est difficile tout en restant solidaire et replacer les choses dans leur perspective". Et s'il a été "le seul à garder le silence", c'est parce qu'"après l'éviction de Delphine Batho il s'est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant