Où sont passés les amis de Nicolas Sarkozy?

le
0
Où sont passés les amis de Nicolas Sarkozy?
Où sont passés les amis de Nicolas Sarkozy?

Qu'elle semble loin l'époque où les ténors de l'UMP se disputaient l'amitié de Nicolas Sarkozy! C'est en rangs clairsemés que l'Association des amis de l'ancien chef de l'Etat effectue aujourd'hui et demain sa rentrée à Arcachon (Gironde). Toujours aussi populaire auprès des sympathisants de droite, comme le prouve encore le sondage publié ce week-end par « Sud Ouest » (54% des sympathisants de l'UMP souhaiteraient qu'il soit candidat en 2017, très loin devant Fillon [17%]), Sarkozy est devenu l'adversaire à abattre pour ceux qui rêvent aussi d'un destin élyséen.

Des absences qui font jaser. Il y a un an, à Nice, pour la première rentrée de l'association présidée par Brice Hortefeux, les barons du parti se bousculaient devant le musée Matisse pour être sur la photo de famille. Cette fois, le cliché ne sera plus du tout le même. Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Xavier Bertrand, Eric Ciotti, Laurent Wauquiez, Valérie Pécresse ou encore Jérôme Chartier bouderont le rendez-vous. Certains se sont engagés entre-temps au côté de François Fillon, d'autres aspirent à s'émanciper. C'est notamment le cas de Bertrand, NKM et Le Maire. Celui-ci prétexte une foire-exposition à Châlons-en-Champagne (Marne) pour sécher l'événement demain! La candidate à la mairie de Paris évoque pour sa part la proximité de la date avec la rentrée scolaire de ses enfants, à l'instar du fidèle Henri Guaino. « On ne peut pas non plus tout sacrifier », se défend l'ex-plume de Sarkozy. « Mais nous aurons plus de 2000 participants! Et, a contrario, des personnalités qui n'étaient pas là l'an passé viendront cette fois-ci, comme Alain Juppé et Luc Chatel », plaide Hortefeux.

Sarkozy est-il encore le chef naturel? Pour les militants et les sympathisants, sans aucun doute! La preuve, les bons sondages qui en font toujours le champion incontesté dans l'hypothèse d'une candidature en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant