Où passer ses vacances en Europe sans se mettre sur la paille

le
0
Le Parlement hongrois, à Budapest.
Le Parlement hongrois, à Budapest.

Pour aller conter fleurette à la Petite Sirène ou admirer les 64 canons du Vasa, soyez certains d'avoir un compte en banque bien rempli. Une escapade à Copenhague ou à Stockholm risque en effet de vous coûter bien plus cher qu'un week-end romantique à Sofia ou à Budapest. En se basant sur les chiffres d'Eurostat, l'Office fédéral des statistiques en Allemagne (Destatis) a publié une étude qui précise les destinations touristiques les plus chères pour les vacanciers. Sans surprise, c'est la Scandinavie qui exige les plus gros budgets. Les tarifs des hôtels et des restaurants au Danemark et en Suède sont ainsi respectivement 53 % et 50 % plus élevés que ceux des établissements allemands. La France (+ 14 %), l'Italie (+ 13 %) et le Royaume-Uni (+ 10 %) ne sont pas beaucoup plus économiques. La crise en Espagne (- 7 %) et en Grèce (- 10 %) permet au contraire de passer du bon temps à Barcelone ou à Athènes sans se ruiner. L'indice "Big Mac" Mais c'est en Europe de l'Est que les plus belles affaires sont possibles. Si quelques jours de break en Bulgarie (-52 %) ou en Roumanie (- 46 %) ne figurent pas forcément en tête de vos priorités pour vos prochains congés, une balade à Budapest a des chances de vous laisser d'excellents souvenirs sans vous coûter trop cher (- 46 %). Le château royal, le pont des chaînes, les thermes... Et tout cela pour un prix imbattable. Que demander de plus ? Si Destatis se contente de comparer douze...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant