Ottawa-Le Canada votera une loi pour renforcer le renseignement

le
0

OTTAWA, 24 octobre (Reuters) - Une nouvelle loi prévoyant l'élargissement des moyens donnés aux au renseignement canadien sera votée la semaine prochaine, a-t-on appris vendredi de source gouvernementale, deux jours après la fusillade d'Ottawa qui a entraîné la mort d'un soldat. Cette loi, qui sera promulguée dans une version presque identique à un projet de loi présenté avant la fusillade du parlement, sera suivie d'autres mesures visant à renforcer les pouvoirs des services de sécurité canadiens. Bien que le Premier ministre canadien Stephen Harper se soit engagé devant la Chambre des communes, dès le lendemain de l'incident, à donner des moyens élargis aux autorités en matière de surveillance et de détention ID:nL6N0SI692 , l'opinion publique réclame plus de sécurité, selon les résultats d'un sondage paru vendredi. Plus de la moitié des Canadiens (55%) dit ne pas avoir confiance en la capacité des forces de l'ordre à déjouer des attaques menées par des extrémistes natifs du Canada, selon le sondage de l'institut Angus Reid. Deux personnes interrogées sur trois (66%) disent par ailleurs préférer que les autorités donnent la priorité aux problèmes de sécurité nationale avec la sécurisation des frontières et le contrôle des menaces internes, plutôt qu'aux interventions internationales. Selon les premiers éléments de l'enquête, la fusillade d'Ottawa, dont l'auteur présumé, Michael Zehaf-Bibeau, est un Canadien converti à l'islam, n'est pas liée à l'attaque commise lundi par un homme également converti à l'islam, Martin Ahmad Rouleau. Michael Zehaf-Bibeau, un homme de 32 ans souffrant peut-être de troubles mentaux, selon le père d'une de ses anciennes connaissance, avait demandé, sans succès, un passeport libyen, a annoncé vendredi un responsable de l'ambassade de Libye au Canada. ID:nL6N0SJ4TH Par ailleurs, des enveloppes contenant une poudre jaune non identifiée ont été envoyées vendredi aux consulats américain, allemand, belge et canadien à Istanbul. Aucune information n'a été donnée sur la nature de cette poudre. Des échantillons ont été envoyés dans des laboratoires de la capitale Ankara pour y être analysés. ID:nL6N0SJ40T (Randall Palmer; Agathe Machecourt pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant