Otan-Coordination nécessaire avec Moscou en Syrie pour éviter tout incident

le
0

NEW YORK, 27 septembre (Reuters) - Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, s'est dit prêt dimanche à discuter du dossier syrien avec la Russie et a souligné la nécessité d'une coordination pour éviter tout "incident ou accident" entre les forces russes en Syrie et la coalition conduite par les Etats-Unis qui bombarde les djihadistes de l'Etat islamique (EI). Interrogé par Reuters en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, l'ancien Premier ministre norvégien juge qu'il est encore "trop tôt" pour savoir quels sont les projets de Moscou en Syrie. "Evidemment, il est nécessaire de s'assurer qu'il n'y ait pas d'incident ou d'accident et qu'il y ait des mécanismes pour réduire les risques de conflit ("de-conflicting") dus à l'accroissement de la présence militaire russe alors que la coalition poursuit sa lutte contre l'EI", a-t-il dit. Jens Stoltenberg, qui rencontrera lundi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à New York, a appelé la Russie "à jouer un rôle constructif et à coopérer dans la lutte contre l'EI". Mais soutenir le président syrien Bachar al Assad, comme le font les Russes, "n'est pas une contribution constructive à la recherche d'une solution", a-t-il estimé. (David Brunnstrom, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant