Otages turcs libérés-Aucune rançon n'a été versée, dit Erdogan

le
0

ISTANBUL, 21 septembre (Reuters) - Le président Recep Tayyip Erdogan a assuré dimanche qu'aucune rançon n'avait été versée en échange de la libération de 46 Turcs pris en otages le 11 juin au consulat de Turquie à Mossoul par le groupe djihadiste Etat islamique, lors de son offensive-éclair dans le nord de l'Irak. Des agents des services de renseignement turcs ont rapatrié samedi en Turquie ces 46 personnes, et le chef de l'Etat turc a parlé alors d'une opération secrète de sauvetage. "Une négociation matérielle est totalement à exclure. Mais en termes de politique et de diplomatie, une négociation politique et diplomatique a été d'actualité. Il s'agit d'un succès diplomatique", a-t-il déclaré avant de partir pour New York, où il doit prendre part à l'Assemblée générale annuelle des Nations unies. On déclarait samedi à Reuters de sources proches des services de sécurité que les otages avaient été libérés dans la nuit de vendredi à samedi dans la localité de Tel Abiad, du côté syrien de la frontière avec la Turquie, après y avoir été acheminés en provenance de Rakka, ville de l'Est syrien aux mains des hommes de l'EI. Les autorités n'ont donné aucune précision sur les circonstances de l'opération de rapatriement, mais selon la chaîne de télévision turque NTV, qui n'a pas divulgué ses sources, aucune rançon n'a été versée. (Seda Sezer; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant