Otages : Paris réaffirme son opposition à toute rançon

le
0
D'après I-Télé, la famille française aurait été relâchée par Boko Haram contre 7 millions de dollars et la sortie de prison de 16 islamistes.

C'était l'interrogation principale après la libération des Moulin-Fournier et de leurs quatre enfants. La famille française a-t-elle été relâchée par la secte islamiste Boko Haram, la semaine dernière, en échange d'une rançon? À en croire I-Télé, oui et 7 millions de dollars auraient été versés aux ravisseurs. La libération de 16 membres de la secte islamiste aurait également pesé dans la balance, toujours selon la chaîne d'information. Interrogée, la présidence de la République a redit vendredi son opposition à toute contrepartie financière pour régler les prises d'otages. François Hollande a érigé ce principe en doctrine: si l'existence de cette rançon était confirmée, elle mettrait à mal cette promesse.

Citant des sources camerounaises, voici le déroulé des événements que propose I-Télé: les Moulin-Fournier so...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant