Otages français : 500 jours de captivité

le
0
Une forte mobilisation est attendue ce vendredi en France pour les 500 jours de captivité des journalistes Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier et de leurs trois accompagnateurs afghans.

Une forte mobilisation est attendue ce vendredi en France pour les 500 jours de captivité d'Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et leurs trois accompagnateurs afghans. Leur comité de soutien fait part de sa «très grande angoisse», soulignant que «c'est la plus longue prise d'otage de journalistes depuis le Liban dans les années 1980».

La dernière preuve de vie des journalistes de France 3, une vidéo montrée uniquement à leurs familles, date de novembre 2010. À Paris, les portraits grand format des deux journalistes seront accrochés derrière les grilles d'une cinquantaine de parcs, jardins et squares. Sur le parvis de France Télévisions, les participants, habillés de blanc, dessineront un «500» avec des chiffres hauts de plus de 8 mètres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant