Otages à In Amenas : «Les étrangers étaient ligotés»

le
0
TÉMOIGNAGES - Lors de l'assaut lancé par les autorités algériennes, plusieurs otages auraient été tués.

Alger

«Si les terroristes ont pu entrer aussi simplement sur notre base, sécurisée, c'est qu'ils ont profité de complicités.» Lyès, ingénieur à la division technique du site gazier de Tiguentourine à In Amenas, est amer. Depuis qu'il est rentré chez lui, mercredi dans l'après-midi, après que le groupe armé a décidé de libérer une quarantaine de travailleurs algériens, il se repasse sans cesse les événements dans la tête.

«Quand ils sont entrés dans la base, j'étais sur le point de sortir de ma chambre pour aller au restaurant prendre mon petit déjeuner. Il y a eu des rafales de mitraillette. J'ai tout de suite compris qu'il s'agissait d'une attaque, mais je pensais que les coups de feu étaient tirés par les gendarmes qui ont un poste juste à côté de nous.» Pour lui, impossible d'imaginer que les terroristes puissent «accéder sans obsta...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant