Otage au Yemen : Hollande réclame sa libération immédiate

le
6
Otage au Yemen : Hollande réclame sa libération immédiate
Otage au Yemen : Hollande réclame sa libération immédiate

Une Française de 30 ans, a été enlevée ce mardi à Sanaa, capitale du Yemen, a confirmé mardi le Quai d'Orsay. «Le centre de crise est en contact avec sa famille. Tous nos services sont mobilisés pour localiser et obtenir la libération rapide de notre compatriote», explique le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué de presse. La Française enlevée mardi au Yémen s'appelle Isabelle Prime et devait quitter le pays «dans quelques jours», a indiqué le patron de la société de conseil américaine pour laquelle elle travaillait.

Francisco Ayala, président de Ayala Consulting, basée dans la banlieue de Miami (Floride, sud-est) et en Equateur, a indiqué qu'«Isabelle était la dernière» des expatriés de sa société encore au Yémen et «devait partir dans quelques jours».

Interceptées à bord d'un taxi

Selon M. Ayala, Isabelle Prime se rendait en voiture à son travail avec une accompagnatrice yéménite quand son chauffeur a été arrêté par des hommes habillés en policiers. «Tout s'est passé très vite», a-t-il dit. «Deux voitures ont arrêté la nôtre, ces gens étaient habillés en policiers.» La voiture a tourné dans la ville puis le chauffeur a été libéré et a prévenu les autorités. Selon lui, les ravisseurs ont voulu libérer l'accompagnatrice mais cette dernière a refusé pour rester avec la Française, a encore dit M. Ayala. «Il y a des contacts. Nous ne sommes pas informés, le ministère de l'Intérieur (yéménite) s'en occupe, on attend», a-t-il ajouté.

Selon le site d'Ayala Consulting, Isabelle Prime est consultante spécialisée en développement durable et en communication. Elle avait auparavant travaillé en Jordanie et en France dans les télécommunications et l'assainissement de l'eau.

«Elle a été enlevée devant un ministère, a précisé François Hollande lors d'une conférence de presse. Nous demandons sa libération dans les meilleurs délais, nous cherchons ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • borzeixa le mercredi 25 fév 2015 à 02:12

    "Elle a été enlevée devant un ministère, a précisé François Hollande" l'hollande n'en revient pas, il va leur botter le c.l.

  • M4947935 le mardi 24 fév 2015 à 21:42

    Je suis catastrophé : j'ai fait des missions au Yemen à Sanaa jusqu'en 2010 et j'ai refusé d'y retourner (malgré la gentillesse de mes interlocuteurs là-bas) au vu de la montée en puissance d'Al Qaida ... et je ne comprends pas comment on a pu y envoyer cette jeune femme! tous les occidentaux là-bas sont des otages en puissance tellement ils représentent de la valeur pour tous les pauvres qui peuvent être tentés de les commercialiser auprès d'Al Qaida !!

  • frk987 le mardi 24 fév 2015 à 18:44

    Il y a 25% du territoire français interdit aux sous-chiens et 50% des pays du monde...c'est une découverte ?????????????

  • frk987 le mardi 24 fév 2015 à 18:42

    Pour faire remonter sa côte de popularité va sortir le carnet de chèques qui appartient aux contribuables et va signer pour plusieurs millions.....et dira...Voyez si je suis efficace et le sondage dans la foulée + 10% !!!!!

  • LeRaleur le mardi 24 fév 2015 à 17:55

    Sacré Hollande, vite libérée contre un gros paquets de biftons.

  • patr.fav le mardi 24 fév 2015 à 15:55

    http://journaldumusulman.fr/un-carton-dinvitation-au-30e-diner-du-crif-fait-le-buzz/