Ossiam lance un baromètre de confiance des investisseurs

le
0

(NEWSManagers.com) -

Ossiam, la société de gestion filiale de Natixis Global Asset Management et spécialiste du smart beta et des ETF de stratégie, vient de lancer un baromètre de confiance des investisseurs français, institutionnels et particuliers. Le baromètre repose à la fois sur une enquête réalisée auprès d'un panel " experts de la finance " composé de 89 professionnels analystes financiers ou gérants d'actifs exerçant au sein d'institutions financières, et sur un panel " particuliers " , composé, pour sa part, de 101 investisseurs individuels avertis et actifs sur les marchés financiers. " Les enquêtes régulièrement réalisées doivent permettre d'élaborer des indicateurs quantitatifs portant sur la confiance des investisseurs dans l'appréciation de certaines classes d'actifs et leurs anticipations d'évolution de la volatilité" , indique un communiqué.

Les classes d'actifs étudiées sont les actions européennes, les actions US, les actions pays émergents, les matières premières, le private equity, les obligations d'entreprises européennes, les obligations d'entreprises américaines et enfin les obligations souveraines zone euro. En fonction de l'actualité, des questions pourront porter sur d'autres classes d'actifs comme l'immobilier.

Concrètement, " les actions européennes enregistrent le score de confiance le plus élevé du baromètre" , indique la première mouture du baromètre : " 76% des experts de la finance se déclarent confiants dans l'appréciation de cette classe d'actifs au cours des 12 prochains mois, ainsi que 56% des particuliers interrogés" , indique Ossiam. Et en matière de volatilité sur cette classe d'actifs, les anticipations se rejoignent avec respectivement 52% des experts de la finance et 48% des particuliers qui attendent une plus grande volatilité. A l'inverse, les hedge funds apparaissent comme la classe d'actifs la plus risquée. Les experts et les particuliers ne sont ainsi que 27% à chaque fois à être confiants dans leur appréciation au cours des 12 prochains mois.

Sur les matières premières, en revanche, les anticipations de chaque population divergent : si 47% des particuliers sont confiants dans le potentiel d'appréciation de cette classe d'actifs, seuls 11% des experts de la finance expriment la même opinion. Enfin, le marché immobilier est perçu comme devant peu évoluer dans les 12 mois à venir. La moitié environ des experts (51%) et des particuliers (47%) déclarent une opinion neutre, en dehors des zones de confiance ou de méfiance pour cette classe d'actifs.

Les résultats de la prochaine enquête du baromètre devraient être publiés à la fin du premier trimestre 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant