Osram pas introduite en Bourse en avril pour raison judiciaire

le
0
L'INTRODUCTION EN BOURSE D'OSRAM REPOUSSÉE EN RAISON D'UNE PROCÉDURE JUDICIAIRE
L'INTRODUCTION EN BOURSE D'OSRAM REPOUSSÉE EN RAISON D'UNE PROCÉDURE JUDICIAIRE

FRANCFORT (Reuters) - Siemens a fait savoir vendredi qu'il ne pourrait pas procéder à l'introduction en Bourse (IPO) de sa filiale d'éclairage Osram en avril en raison d'une procédure judiciaire en cours.

Un porte-parole de Siemens a confirmé que des actionnaires avaient intenté un procès au groupe en raison de problèmes acoustiques dans l'Olympia Halle de Munich, où s'était tenue en janvier l'assemblée générale durant laquelle l'IPO fut approuvée.

Le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung a rapporté le mois dernier que neuf actionnaires comptaient contester la scission d'Osram, dont la marque est vieille de 106 ans et la valorisation estimée à 2,3 milliards d'euros, car ils avaient mal entendus les propos de Joe Käser, directeur financier de Siemens.

"Siemens considère cette initiative comme infondée et procèdera avec énergie à la scission d'Osram Licht AG et à son introduction en Bourse", a déclaré le conglomérat industriel dans un communiqué.

Le groupe, qui prévoit de conserver 17% d'Osram, veut mettre en Bourse sa filiale dans le cadre d'une restructuration prévoyant la cession des actifs les moins rentables, afin d'économiser six milliards d'euros.

Siemens n'a pas donné de date pour l'IPO d'Osram, qui a été approuvée par plus de 98% des actionnaires lors de l'assemblée générale, mais les analystes ne pensaient pas qu'elle puisse avoir lieu avant le printemps.

"Avril aurait été la date la moins tardive possible pour une introduction", explique Günther Hollfelder, analyste chez Baader Bank. "Je pense pas que le report soit dramatique."

Siemens doit procéder à la scission d'Osram et à son inscription dans les registres du commerce de Berlin et Munich avant de pouvoir l'introduire en bourse.

La plainte empêche cette inscription, ce qui retarde la cotation. Siemens a demandé la levée du blocage auprès de la juridiction munichoise la plus élevée.

Vers 13h00 GMT, l'action Siemens était en baisse de 0,02% à 83,93 euros, le Dax perdant 0,09%.

Victoria Bryan, avec Ludwig Burger; Wilfrid Exbrayat et Julien Dury pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant