Oslo renonce à interdire la mendicité à l'échelle nationale

le
0

OSLO, 5 février (Reuters) - Le gouvernement norvégien a renoncé jeudi à interdire la mendicité à l'échelle nationale après le tollé soulevé par le projet, qui aurait permis selon ses détracteurs de pénaliser l'aide aux plus démunis dans l'un des pays les plus riches de la planète. D'abord favorable à cette mesure, le Parti du centre, qui siège dans l'opposition, a finalement changé d'avis, privant le gouvernement de droite qui n'a pas de majorité au parlement de l'appoint nécessaire à son adoption. Outre la mendicité elle-même, le texte proposait d'interdire la "coopération" avec les mendiants. "Donner des vêtements, de la nourriture ou un abri ne peut pas être un délit", s'est indigné Marit Arnstad, présidente du groupe parlementaire du Parti du Centre. Un texte adopté l'an dernier permet déjà aux municipalités d'interdire la mendicité dans les lieux publics. (Alister Doyle, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant