OSE Pharma : de l'audace et de l'innovation

le , mis à jour le
0
Dominique Costantini, directrice générale d'OSE Pharma. (© OSE Pharma)
Dominique Costantini, directrice générale d'OSE Pharma. (© OSE Pharma)

Attendue puis repoussée l’automne dernier, l’introduction en Bourse d’OSE Pharma aura finalement lieu. C’est pour développer une technologie issue de la biotech américaine Epimmune que son ancien patron, Émile Loria, associé à Dominique Costantini (ex-directrice générale de Bioalliance Pharma, devenue Onxeo) a créé cette société en 2012.

La Memopi vise à réapprendre aux cellules du système immunitaire, les lymphocytes T, à reconnaitre les cellules cancéreuses qui échappent à leur vigilance, en leur envoyant un message. Tedopi, le premier médicament issu de cette technologie, est une combinaison d’épitopes optimisés, reconnu par les anticorps et qui contiennent précisément ce message.

Bloc "A lire aussi"

OSE Pharma a déjà obtenu des résultats convaincants dans le cancer du poumon. En outre, les possibilités de combinaisons dans d’autres indications avec les «inhibiteurs de points de contrôle» (dont l’Opdivo de Bristol-Myers Squibb ou le Keytruda de Merck) pourraient susciter l’intérêt de l’industrie pharmaceutique.

Enfin, le modèle économique est simple : financer une seule et unique étude clinique finale, dans le cancer du poumon, dont le protocole est déjà approuvé par les autorités américaines et européennes et dont le lancement est prévu cette année. Les résultats sont attendus pour 2018, avec à

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant