OSE PHARMA creuse ses pertes en 2015 mais améliore fortement sa trésorerie

le
0

(AOF) - Sur l'exercice 2015, OSE Pharma, société d'immuno-oncologie, a accusé une perte nette de 5,584 millions d'euros contre une perte de 2,835 millions un an plus tôt. Le résultat opérationnel affiche lui aussi une perte de 5,420 millions d'euros, elle était de 2,815 millions en 2014. OSE Pharma a enregistré un bilan consolidé de 17 millions d’euros contre 2 millions d’euros au 31 décembre 2014. La trésorerie disponible au 31 décembre 2015 est de 15,1 millions d’euros, en nette amélioration après légèrement plus de 1 millions l'année précédente.

Les frais de recherche et développement ont représenté 2,25 millions d'euros en 2015, contre 2,02 millions d'euros en 2014, en progression du fait de la préparation de l'étude pivot de Tedopi. Ils intègrent 0,671 million d'euros déduits de ces dépenses au titre du crédit impôt recherche. Les frais généraux font toujours l'objet d'un contrôle constant des coûts, ils sont de 1,32 million d'euros, notamment du fait de la cotation de la société sur Euronext et du renforcement des équipes.

Ces éléments sont parfaitement conformes aux prévisions et aux avancées cliniques significatives de l'année 2015.

Cette année, une réflexion est menée sur le développement du produit en combinaison thérapeutique pour apporter aux patients atteints de cancer du poumon une nouvelle option de traitement.

En 2017, un essai clinique de Phase 2 de Tedopi en association avec un checkpoint inhibiteur (produit levant les freins des lymphocytes T cytotoxiques) est envisagé en partenariat avec un organisme de recherche européen.

Par ailleurs, la nouvelle société issue de la fusion avec Effimune bénéficiera d'un portefeuille équilibré, ouvrant des perspectives de croissance importantes, et disposera d'une visibilité financière d'environ deux ans pour faire avancer ses projets vers une plus grande attractivité.

Les termes du projet de fusion, approuvés par les Conseils d'administration d'OSE Pharma et d'Effimune, seront soumis à l'approbation des actionnaires des deux sociétés en Assemblées Générales Extraordinaires, qui pourraient se tenir à la fin du deuxième trimestre 2016.

A l'issue de la fusion-absorption d'Effimune par OSE Pharma, les actionnaires d'OSE Pharma détiendraient environ 71% du capital social de l'entité fusionnée et les actionnaires d'Effimune en détiendraient environ 29%.

Effimune est une société nantaise de biotechnologies, l'originalité de sa stratégie thérapeutique réside dans la volonté de restaurer la balance naturelle entre cellules effectrices et cellules régulatrices de l'immunité, en ciblant des récepteurs clefs.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant