Oscar Pistorius : le "bulldog" de l'accusation sort les crocs

le
0
Le procureur Gerrie Nel a interrogé énergiquement Oscar Pistorius mercredi.
Le procureur Gerrie Nel a interrogé énergiquement Oscar Pistorius mercredi.

C'est un moment crucial pour l'accusation, extrêmement délicat pour la défense. Le témoignage d'Oscar Pistorius, qui a débuté lundi, est un tournant dans son procès pour le meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp. L'accusé est aussi par définition le seul témoin direct du drame qui s'est déroulé la nuit de la Saint-Valentin 2013. Si l'accusation parvient à le prendre en défaut, le cours du procès pourrait être totalement bouleversé. Ce mardi, le procureur Gerrie Nel n'a pas cherché à se perdre dans des détails techniques. Frontal et agressif, il a fait vivre une journée éprouvante à Oscar Pistorius.Le procureur "qui change ce qu'il touche en or"Les quatre premières semaines du procès, lors desquelles l'accusation a présenté ses témoins, méticuleusement interrogés par la défense, ont permis de découvrir l'avocat d'Oscar Pistorius. Le brillant Barry Roux a largement gagné en popularité grâce à ses interrogatoires mordants. On connaissait moins bien le procureur Gerrie Nel, qui a désormais la parole. Celui-ci apparaissait jusque-là comme un personnage en retrait, presque fade. Face à Oscar Pistorius, il s'est mué en adversaire redoutable.L'homme, qui a 30 ans de carrière derrière lui, a acquis ses lettres de noblesse en faisant tomber l'ancien chef de la police sud-africaine en 2010. Gerrie Nel avait interrogé ce haut responsable pendant huit jours d'affilée, jusqu'à ce que celui-ci s'effondre. À l'époque, le procureur avait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant