Oscar Pistorius enfin fixé sur son sort

le
0
Oscar Pistorius lors de son procès, début août.
Oscar Pistorius lors de son procès, début août.

Pendant 41 jours, la juge Thokozile Masipa a gardé un air impénétrable. Le regard droit derrière ses fines lunettes, presque immobile, le menton posé sur ses mains, la magistrate de 66 ans n'a rien laissé paraître. Tout juste une question parfois, pour se faire préciser un argument, ou un rappel à l'ordre sec lorsqu'un interrogatoire dérapait. C'est désormais à elle de mettre un point final à ce procès-fleuve. En l'absence d'un jury populaire en Afrique du Sud, la juge Masipa va décider seule du destin d'Oscar Pistorius.

À elle de dire si elle croit la version du sportif qui dit avoir pressé la gâchette "par accident", "sous le coup de la panique", pensant qu'un voleur s'était introduit chez lui ; ou bien de se ranger derrière l'accusation, qui soutient qu'Oscar Pistorius et sa petite amie se sont disputés peu avant le drame, et qu'il s'agissait bien d'un meurtre prémédité.

La lecture du verdict pourrait durer deux jours

Depuis le début du procès le 3 mars, 21 témoins ont témoigné pour l'accusation, 16 pour la défense. Les audiences ont été ajournées le 8 août, laissant près d'un mois à la juge Masipa pour dresser ses conclusions. La lecture du jugement, qui débutera jeudi matin, pourrait bien se prolonger jusqu'à vendredi. Quatre chefs d'accusation sont retenus contre Oscar Pistorius : meurtre, tirs dans deux lieux publics et détention illégale de munitions. Dans les jours qui viennent, la juge va reprendre chacun des 37...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant