Osborne (GB) veut que le G20 mette en garde contre un Brexit-FT

le
0
    BANGALORE, 26 février (Reuters) - Le ministre britannique 
des Finances George Osborne va demander à ses homologues du G20 
qui se réunissent vendredi et samedi à Shanghai de montrer leur 
soutien au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne et de 
mettre en garde contre les dangers  d'un "Brexit", rapporte le 
Financial Times jeudi. 
    Lors de rencontres bilatérales mercredi à Pékin, les 
responsables chinois ont exprimé leur préoccupation à propos 
d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE. Des responsables du G20 
ayant participé à la rédaction des premières moutures du 
communiqué final de la réunion de Shanghai ont dit s'attendre à 
ce qu'il y ait une référence au Brexit dans la version finale, 
indique le FT qui cite des sources proches de George Osborne. 
    Un responsable du G20 qui a requis l'anonymat a déclaré que 
la perspective que le "non" à l'UE l'emporte lors du référendum 
sur le sujet qui sera organisé le 23 juin en Grande-Bretagne 
avait été évoquée en présence du chancelier de l'Echiquier par 
des responsables d'autres pays en marge du G20. 
    "A ce que nous avons compris, un certain nombre de pays 
soulèvent la question avec le chancelier lors de rencontres 
bilatérales. S'ils sont inquiets, alors cela pourrait se 
retrouver dans le communiqué, bien que cela soit inhabituel et 
que les Britanniques ne l'aient pas mis au programme", a dit ce 
responsable à Reuters. 
    La possibilité d'une sortie du Royaume-Uni a entraîné une 
forte baisse de la livre sterling ces dernières semaines. Selon 
certains économistes, un vote pour la sortie constituerait un 
choc pour l'économie mondiale, dont la croissance est déjà 
difficile, parce que cela soulèverait des questions sur l'avenir 
de l'UE en tant que telle. 
    Le Premier ministre britannique David Cameron fera campagne 
pour le maintien de son pays dans l'UE en prévision du 
référendum du 23 juin. Il a le soutien des milieux financiers de 
Londres, des grandes entreprises, d'une grande partie du Parti 
travailliste, des principaux syndicats et des nationalistes 
écossais. 
    La directrice générale du fonds monétaire international 
(FMI) Christine Lagarde a mis en garde contre un Brexit mercredi 
dans une interview sur CNN Money. Une sortie du Royaume-Uni de 
l'UE serait négative en tous points, a estimé Christine Lagarde. 
   
 
 (Rama Venkat Raman; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant