Osama, le réfugié syrien devenu entraîneur espagnol

le
0
Osama, le réfugié syrien devenu entraîneur espagnol
Osama, le réfugié syrien devenu entraîneur espagnol

Le monde l'avait vu se faire crocheter par une journaliste hongroise, son fils dans les bras, alors qu'il tentait de passer la frontière entre la Serbie et la Hongrie. Quelques mois plus tard, Osama Abdul Mohsen, réfugié syrien, reçoit chez lui, à Getafe. Où il a retrouvé sa passion : entraîner.

Zaid se cache derrière la porte de sa chambre. Il s'avance, laisse entrevoir sa coupe au bol, explose de rire, puis disparaît à nouveau. Dans le salon de leur appartement cossu de Getafe, dans la banlieue sud de Madrid, Osama Abdul Mohsen, son père, et Mohamed, son grand frère de dix-sept ans, sourient nerveusement. Arrivés en Espagne dans la nuit du 16 au 17 septembre 2015, les trois Syriens ont enfin droit à un peu de confort et de tranquillité. Depuis leur départ de Deir er-Zor, à l'ouest de la Syrie, fin 2012, suite aux tortures des fidèles de Bachar et à l'arrivée de Daech, leur vie n'a été que fuite et camps de réfugiés. Une longue traversée de l'Europe : "Plus de deux ans à Mersin, en Turquie, puis un bateau pour la Grèce, la Macédoine, la Serbie, la Hongrie, l'Autriche et enfin l'Allemagne, à Munich." Leur destination finale, jusqu'à ce coup de fil de Miguel Galan. L'homme qui avait fait suspendre Zidane lorsqu'il entraînait encore le Real Madrid Castilla est le directeur du Centre national des entraîneurs de football (CENAFE). "Je lisais sur internet l'interview du jeune Mohamed par un journaliste d'El Mundo, raconte celui qui vise la présidence de la Fédé espagnole (RFEF). À un moment, le garçon précisait que son père était coach en Syrie. J'ai envoyé un tweet au journaliste, puis on a localisé Osama à Munich, où il venait de rejoindre son fils. Un de nos élèves qui parle arabe leur a téléphoné et proposé de venir chez nous. Ils ont accepté tout de suite." Mohamed Labrouzi, l'élève en question, voyage dans la foulée en Allemagne et rentre en train accompagné des trois Syriens, que l'appart' rue de Madrid dans lequel joue aujourd'hui Zaid, mis à disposition par le CENAFE et la mairie de Getafe, attendait.

Youtube
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant