Orthographe: de «bonnes pratiques» trop délaissées

le
0
DÉCRYPTAGE - Prolongement de la réforme du primaire de 2008 centrée sur les fondamentaux, la circulaire veut généraliser la «dictée préparée».

Sujet aussi populaire et passionnel que celui des méthodes de lecture, la baisse du niveau des jeunes en orthographe refait parler d'elle à six jours du premier tour de l'élection présidentielle. L'annonce d'une circulaire concernant son apprentissage ne constitue-t-elle pas une forme d'opportunisme?

«Date malheureuse»

Un haut fonctionnaire du ministère de l'Éducation nationale déplore cette «date malheureuse» qui risque d'affaiblir la portée du texte. Il aurait préféré que cette circulaire, dans les tuyaux «depuis plusieurs mois», soit adoptée plus tôt. Il ne s'agit, après tout, que de prolonger la réforme du primaire de 2008 centrée sur les fondamentaux (lire, écrire, compter) et celle du plan de lutte contre l'illettrisme, initié il y a deux ans. «C'est une façon de dire que l'on ne s'accommode pas de cette baisse de niveau», poursuit-il.

«Cette pratique valorise le travail»

Rien de révolutionnaire dans les préconisations: la dictée «préparée» fait pa

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant