Orthodontie : une prise en charge optimisée

le
0
Votre enfant doit porter un appareil dentaire ou vous-même devez faire face à des soins d'orthodontie. Le point sur votre prise en charge par la Sécurité sociale et ce que peut vous apporter votre assurance santé.
L'orthodontie pour les enfants de moins de 16 ans

Les soins d'orthodontie, encore appelés traitements d'orthopédie dento-faciale (ODF) ne sont pris en charge par la Sécurité sociale qu'à certaines conditions:

- Avant de débuter les soins, il est nécessaire d'obtenir un accord de votre caisse primaire d'assurance maladie. Pour cela vous lui envoyez une demande d'entente préalable établie avec votre dentiste ou stomatologue à l'aide d'un formulaire S 3150 ou S 3155.

- Dans les 15 jours, votre caisse est tenue de se prononcer et de motiver son refus. Au-delà de ce délai, l'absence de réponse signifie que votre demande est acceptée. Vous devez alors impérativement commencer les soins dans les 6 mois de cet accord et avant que votre enfant n'ait atteint l'âge de 16 ans.

À noter: Si votre enfant a plus de 16 ans, il peut quand même bénéficier d'une prise en charge par la Sécurité sociale. Mais c'est à la condition que son traitement soit préalable à une intervention chirurgicale des maxillaires. Et ce sera uniquement pour un seul semestre non renouvelable.

L'orthodontie pour les enfants de plus de 16 ans et les adultes

Au-dessus de 16 ans, en principe vous n'aurez aucune prise en charge de vos soins par la Sécurité sociale. Les traitements sont en effet considérés comme purement esthétiques.

Ce sera donc à vous d'assumer le coût du traitement et des soins, qui, dans certains cas, peuvent se prolonger sur 2 à 3 ans.

Une complémentaire santé indispensable

Que le traitement d'orthodontie soit ou non pris en charge, mieux vaut disposer d'une assurance santé appropriée. Les traitements et consultations associées se déroulent sur plusieurs années et sont particulièrement onéreux, avec un budget moyen de 3000¤.

En effet, sachez qu'à la différence des consultations et soins dentaires, les honoraires des dentistes et stomatologistes en matière d'orthodontie sont libres. Ainsi, même si le traitement est pris en charge, vous en serez souvent de votre poche.

Demandez un devis écrit et détaillé à votre dentiste ou stomatologue. Il est tenu de vous le communiquer avant le début des soins.

Consultez alors votre courtier en assurance. Il vous aiguillera vers la meilleure formule suivant le traitement que vous suivez, enfant ou adulte. Il vous proposera une protection adaptée avec un remboursement au forfait ou à l'acte.

LIRE AUSSI:

» Une complémentaire santé pour son enfant étudiant

» Complémentaire santé: comprendre les tarifs

» Choisir une assurance santé adaptée selon votre âge

SERVICE: » Bénéficiez d'une prise en charge des soins dentaires pouvant atteindre 1400¤ avec CPLUSSUR.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant