Orthodontie adulte : comment obtenir de bons remboursements

le
0

Si l'orthodontie adulte n'est pas prise en charge par l'Assurance maladie, elle peut être partiellement remboursée par les mutuelles santé. Mais il faut savoir y mettre le prix.

Non l'orthodontie n'est pas réservée aux enfants! En effet, pour les adultes aussi il y a de nombreuses raisons d'y avoir recours. Ne serait-ce que pour corriger enfin plusieurs petits défauts que le manque d'argent ou de temps vous ont obligé à laisser en l'état pendant des années.

Avoir les dents mieux rangées et soignées n'a que des avantages. Tout d'abord la mastication et la digestion sont plus faciles, contribuant ainsi à un meilleur état de santé général. Une belle dentition améliore aussi la prononciation, avec une conséquence positive sur la confiance en soi. Bref, c'est un gage de bien-être général assuré.

»» Lire aussi: Soins dentaires ; les prix départements par départements

Reste que l'orthodontie n'est remboursée par la Sécurité sociale que pour les enfants de moins de 16 ans. Au-delà de cet âge, si les soins n'ont pas démarré avant, les assurés sont libres de faire ce qu'ils veulent car aucun remboursement n'est prévu. Pour pouvoir espérer une prise en charge, il faut donc avoir une bonne assurance complémentaire santé.

»» Lire aussi: Couronnes, bridges, soins dentaires… quels remboursements?

Des traitements coûteux

En matière d'orthodontie des adultes, comme la Sécurité sociale ne s'en mêle pas, les tarifs sont libres. Ils peuvent donc être très variables selon les praticiens et le type de traitements. En outre, ces interventions doivent tenir compte des contraintes esthétiques, plus importantes chez les adultes. L'idée d'avoir à porter toute la journée durant des mois des bagues ou un appareil dentaire envahissant, est difficilement envisageable. La solution? Implanter sur les dents du matériel certes discret mais plus coûteux. La facture peut ainsi grimper à plusieurs milliers d'euros par traitement…. jusqu'à 6000 €! A ce prix-là, demander des devis à plusieurs cabinets et les mettre en concurrence est un passage obligatoire.

»» Lire aussi: Chirurgie des yeux, quels remboursements espérer?

Les mutuelles encore frileuses

Pour les assurances complémentaires santé, la prise en charge de l'orthodontie des adultes n'est pas, non plus, une priorité. Les contrats sont peu nombreux à proposer des remboursements. Lorsqu'une telle prise en charge existe, elle se présente sous la forme d'un forfait semestriel ou annuel. Avec les devis des orthodontistes en mains, l'avantage est de pouvoir juger les niveaux de remboursement au premier coup d'œil.

Exemple:

Les soins sont prévus sur une période de 12 mois à 800 € par semestre. Si la mutuelle propose 125 € de remboursement par semestre, l'assuré comprend tout de suite qu'il lui restera 675 € à payer lui-même à la fin de chaque semestre, soit 1 350 € à la fin de l'année.

Si une autre mutuelle propose un forfait annuel de 1 200 €, l'assuré n'aura plus qu'à assumer seul 400 € pour l'année.

Avant toute décision, il est essentiel de prendre le temps de comparer les offres des assureurs et de faire ses comptes.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant