Orpea va ouvrir des établissements haut de gamme en Chine

le
4
ORPEA VEUT ACCÉLÉRER SON DÉVELOPPEMENT À L'INTERNATIONAL
ORPEA VEUT ACCÉLÉRER SON DÉVELOPPEMENT À L'INTERNATIONAL

PARIS (Reuters) - Orpea a fait savoir mercredi qu'il comptait accélérer son internationalisation, notamment en Chine où le groupe spécialisé dans la prise en charge des personnes âgées dépendantes annonce la création à venir d'établissements de haut standard situés au coeur des grandes villes.

Orpea, qui a également publié une hausse de ses résultats au titre de 2013 et relevé son objectif de ventes pour 2014, vient de racheter son homologue suisse Senevita et envisage de réaliser de nouvelles opérations de croissance externe.

Elles devraient se concrétiser dans les pays où il est historiquement présent mais aussi dans de nouvelles zones géographiques.

En Chine, "certains projets d'implantations devraient se concrétiser prochainement et le groupe structure son organisation opérationnelle en vue de ces ouvertures à venir", a précisé Orpea dans un communiqué.

Dans ce contexte, le groupe dont l'offre comprend des maisons de retraites ainsi que des cliniques de moyen séjour et de psychiatrie, a relevé son objectif de chiffre d'affaires pour 2014 à 1.830 millions d'euros contre 1.770 millions précédemment annoncé (1.608 millions réalisés en 2013).

A la fin 2013, sa dette financière totalisait 1.742 millions d'euros, en baisse de 122 millions d'euros, et restait majoritairement immobilière (86%).

Orpea est aujourd'hui le n°2 français et européen des établissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes à la suite de la fusion de ses concurrents Medica et Korian, dont le chiffre d'affaires combiné ressort pour 2013 à 2,2 milliards d'euros.

Le réseau européen d'Orpea compte 45.296 lits répartis sur 460 établissements, dont 31.871 en France et 13.425 en Europe (Espagne, Belgique, Italie, Suisse).

L'accroissement de ce réseau ainsi que ses acquisitions lui ont permis en 2013 d'accroître de 20,9% son résultat opérationnel à 267,5 millions d'euros contre 241,35 millions d'euros attendus par les analystes selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Son bénéfice net part du groupe s'est élevé à 116,9 millions d'euros l'an dernier, en hausse de 20,5% (consensus de 112,90 millions).

Orpea propose un dividende de 0,70 euro par action au titre de l'exercice 2013, contre 0,60 euro pour l'exercice précédent.

L'action Orpea a clôturé mardi à 46,08 euros faisant ressortir une capitalisation boursière de 2,6 milliards d'euros. Elle a progressé de 9,09% depuis le début de l'année après un gain de 26,09% en 2013.

(Noëlle Mennella, édité par Benjamin Mallet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • perkele le mercredi 26 mar 2014 à 10:26

    sauf que les mentalités changent en Chine et que les enfants qui réussissent se préoccupent de leur carrière et ont moins le temps de s'occuper de leurs parents

  • Ale.Haut le mercredi 26 mar 2014 à 09:51

    Ça ne marchera pas. La culture fait que ce sont les enfants qui s'occupent des parents... tout passer à la sauce haut de gamme ne marche pas à tous les coups. A suivre.

  • xm1967 le mercredi 26 mar 2014 à 09:13

    Je suis actionnaire depuis le 1er jour, en 2002.Introduction à 6€...Merci encore à toute l'équipe d'ORPEA pour la régularité de ses résultats et perspectives.

  • perkele le mercredi 26 mar 2014 à 08:53

    Belle entreprise française qui discrètement s'internationalise.