Orpea : ne battez pas en retraite sur le titre

le
0
Une résidence Orpea à Cagnes-sur-Mer. (© Orpea)
Une résidence Orpea à Cagnes-sur-Mer. (© Orpea)

Orpea a récemment annoncé une nouvelle acquisition. Le leader européen de la dépendance va racheter Celenus pour 100 millions d’euros. Cette société exploite quinze cliniques outre-Rhin (soins de suite, réadaptation et psychiatrie), totalisant 2.600 lits pour un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros réalisé en 2014. Le prix, payé en numéraire par Orpea, n’a pas été dévoilé. Mais il est estimé entre 80 et 100 millions selon les analystes.

Bloc "A lire aussi"

Orpea fait de la croissance externe a bride abattue. En dix-huit mois, le groupe a réalisé des acquisitions en Suisse avec Senevita, en Allemagne avec Silvercare, en Autriche et Tchéquie avec Senecura, et en Espagne. Sur la période, en incluant Celenus, la taille de son parc est passé de 45.000 à 61.000 lits, dont 46% hors de France.

Cet appétit insatiable pourrait inquiéter. Mais en réalité la stratégie du groupe est assez prudente.Il s’installe dans des régions prospères d’Europe, comme la Suisse, l’Autriche ou l’ouest de l’Allemagne. Il cible des marchés bien réglementées et préservés d’une concurrence sauvage. Enfin, sur ces territoires, Orpéa bâtit méthodiquement des positions de leader.
 
Lorsque cette conquête touchera à sa fin, il restera la consolidation et le redressement des

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant