Orlando : tweet hommage et gros couac de communication pour Hollande

le
0
Le président de la République François Hollande s'est fendu d'un hommage au victime de la fusillade d'Orlando. Un hommage qui n'a pas été bien reçu par la communauté LGBT
Le président de la République François Hollande s'est fendu d'un hommage au victime de la fusillade d'Orlando. Un hommage qui n'a pas été bien reçu par la communauté LGBT

Le président de la République avait condamné dimanche « avec horreur » la

tuerie d'Orlando, la pire de l'histoire des États-Unis. Toutefois, il ne s'était jusqu'alors pas exprimé sur le caractère homophobe de l'attaque du Pulse où 49 personnes ont perdu la vie. C'est chose faite, mais pas de la manière la plus habile qui soit. Les mots employés ont déclenché l'ire de la communauté LGBT.

Lundi après-midi à l'ambassade des États-Unis à Paris, François Hollande a « exprimé sa compassion » envers le peuple américain. « C'est l'Amérique qui a été frappée, mais c'est la liberté qui était visée. La liberté de choisir son orientation sexuelle et de déterminer son mode de vie », a déclaré François Hollande.

Levée de boucliers sur les réseaux sociaux

Avant de conclure : « La France poursuivra avec davantage de force encore son combat pour l'égalité et la dignité des femmes et des hommes qui se battent partout dans le monde pour ces valeurs, et nous serons encore plus engagés dans la lutte contre le terrorisme aux côtés du peuple américain. »

Dans la foulée, le tweet suivant : « L'effroyable tuerie homophobe d'Orlando a frappé l'Amérique et la liberté. La liberté de choisir son orientation sexuelle et son mode de vie », a été mis en ligne sur le compte officiel de François Hollande. Un débat sur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant