Orlando-Trump dit avoir eu raison sur le "terrorisme islamique"

le
0
 (Actualisé avec Clinton, précisions) 
    WASHINGTON, 12 juin (Reuters) - Donald Trump a déclaré 
dimanche, quelques heures après la tuerie d'Orlando en Floride, 
qu'il avait raison au sujet du "terrorisme islamique radical" et 
appelé à la vigilance. 
    Cinquante personnes ont été tuées et 53 blessées par un 
homme lourdement armé qui a attaqué dans la nuit de samedi à 
dimanche une discothèque gay d'Orlando. Il s'agit de l'attaque 
la plus meurtrière dans l'histoire des Etats-Unis.   
    Un membre du FBI a indiqué que des éléments laissaient 
penser que l'assaillant, identifié comme étant Omar S. Mateen, 
habitant de l'Etat de Floride, pouvait avoir eu des sympathies à 
l'égard de l'Etat islamique (EI). 
    Mais il a précisé qu'un complément d'enquête était 
nécessaire pour établir un lien avec le terrorisme islamiste et 
que l'hypothèse d'un crime motivé par une haine de la communauté 
homosexuelle n'était pas écartée à ce stade. 
    "Apprécie les félicitations pour avoir eu raison sur le 
terrorisme islamique radical; je ne veux pas de félicitations; 
je veux de la sévérité et de la vigilance. Nous devons être 
intelligents", a déclaré sur Twitter celui qui devrait être 
désigné candidat du Parti républicain à l'élection 
présidentielle du 8 novembre prochain aux Etats-Unis.  
    Donald Trump a proposé une interdiction temporaire de 
l'immigration musulmane aux Etats-Unis comme moyen de combattre 
la menace d'attentats islamistes. 
    Hillary Clinton, qui devrait être désignée comme candidate 
du Parti démocrate à la présidentielle, a posté une brève 
déclaration sur Twitter mais n'a pas émis d'hypothèse sur les 
motivations du tireur. 
    "Me suis réveillée pour apprendre la nouvelle bouleversante. 
Dans l'attente d'informations supplémentaires, mes pensées vont 
à ceux qui sont touchés par cet acte horrible", a déclaré 
l'ancienne secrétaire d'Etat. 
    Trump avait auparavant tweeté qu'il priait pour les victimes 
et leurs familles.     
 
 (James Oliphant; Pierre Sérisier et Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant