Orlando : Evan Fournier, priorité du Magic

le
0

Agent libre restreint cet été, Evan Fournier va pouvoir se tester sur le marché de la NBA. Mais le Magic compte bien le conserver, c’est même la « priorité majeure » du GM d’Orlando, Rob Hennigan.

Evan Fournier sort d’une saison remarquable avec Orlando Magic. Avec 15,4 points, 3 passes et 3 rebonds de moyenne sur 79 matchs, le Frenchie est le troisième scoreur de son équipe. Cet été, l’arrière/ailier sera agent libre restreint, c’est-à-dire qu’il sera libre de tout contrat à partir du 1er juillet et toutes les franchises pourront l’enrôler. Mais Orlando aura la possibilité de s’aligner sur les offres faites à son joueur. C’est bien ce que compte faire sa franchise qui aura grandement besoin de lui pour l’année prochaine. « J’ai toujours dit qu’Evan était une priorité majeure pour nous. Je l’ai dit en avril, et c’est toujours le cas aujourd’hui. Il est très important pour ce que nous voulons faire dans le futur » a déclaré le General Manager de la franchise floridienne Rob Hennigan.

Le portefeuille va s’alourdir

Le swingman est d’autant plus important après l’échange entre le Magic et le Thunder qui a vu Victor Oladipo partir à Oklahoma. Le tricolore aura les clés du camion pour booster l’équipe au poste d’arrière. Une position de force dont il pourra tirer des bénéfices aussi bien sportifs que financiers. Avec la revalorisation des droits télés sur la NBA, le salary cap connait une grosse explosion, passant de 70 à 94 millions pour les franchises. Alors qu’il vient d’encaisser 2,3 millions de dollars cette saison, son contrat pourrait bien se voir multiplier par cinq. Dans sa cinquième année NBA, l’ancien Nugget peut prétendre à un contrat maximum de 22 millions d’euros. Cependant, un contrat de 15 millions pour la première année serait plus envisageable à moins que toutes les franchises se l’arrachent. En plus de ces gros sous, Fournier changera de statut, passant de role player à lieutenant de luxe.

Un nouveau statut

Fournier a prouvé dès ses premières années en NBA qu’il avait des qualités indéniables de scoreur. Avec Denver, il arrivait à planter une petite dizaine de points en moins de 20 minutes. Mais depuis qu’il joue une trentaine de minutes, Fournier a étoffé son jeu. « Je pense que le plus important est que j’ai prouvé que je pouvais défendre sur quelques uns des meilleurs joueurs de la Ligue, a expliqué le natif de Saint-Maurice. Pas les stopper mais au moins être compétitif et les faire travailler sur tous les plans ». Son profil peut être intéressant pour des équipes ayant besoin d’un shooteur mais Orlando devrait s’aligner sur toutes les offres.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant