Orica-GreenEdge : White avoue s'être dopé et quitte ses fonctions

le
0
Orica-GreenEdge : White avoue s'être dopé et quitte ses fonctions
Orica-GreenEdge : White avoue s'être dopé et quitte ses fonctions

« Je suis triste de reconnaître que j?ai fait partie d?une équipe où le dopage faisait partie de la stratégie et que j?ai été impliqué dans celle-ci. » Matthew White avoue. Mais avait-il le choix ? L?Australien a été cité dans le rapport de l?USADA sur Lance Armstrong et le système de dopage mis en place dans l?équipe de l?US Postal. Un rapport où Floyd Landis raconte que White a pris de l?EPO et de la testostérone pendant son passage dans l?équipe américaine (2001-2003).

« Je n?en suis pas fier et je m?excuse sincèrement auprès des supporters, des médias, de ma famille, de mes amis et auprès des sportifs qui ont choisi de ne pas se doper », a confié Matthew White. Devenu directeur sportif, chez Garmin puis à Orica-GreenEdge, seule formation australienne du World Tour, il a annoncé qu?il quittait provisoirement ce poste. Comme celui de sélectionneur de l?Australie pour les Mondiaux et les JO. « Dans ce rôle, j'ai toujours agi avec l'éthique d'un sport propre. Je suis fier d'avoir travaillé avec la nouvelle génération de stars propres. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant