ORCO: COMMUNIQUE DE PRESSE

le
0

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 14 avril 2010.

Le Conseil d’Administration d’Orco Property Group dans sa séance du 14 avril 2010 a fermement condamné les affirmations sans fondement diffusées par Millenius Investments S.A., Clannathone Stern S.A. et Bugle Investments Ltd.

Contrairement à ce qui est prétendu, les augmentations de capital récemment réalisées par Orco Property Group l’ont été en toute transparence envers le marché, dans le respect des dispositions législatives et statutaires applicables et des droits fondamentaux des actionnaires. En particulier, ces opérations sont en tous points conformes aux conditions de la délégation accordée par l’Assemblée Générale au Conseil d’Administration. Elles démontrent la confiance d’investisseurs reconnus dans le redressement déjà largement entamé de l’entreprise, et contribuent significativement au renforcement des fonds propres de la Société. Toute tentative d’interdire à l’entreprise d’accéder à ces fonds risquerait de nuire gravement au Groupe, repoussant dangereusement les investissements nécessaires.

Le Conseil d’Administration ne peut que déplorer cette nouvelle tentative de déstabilisation initiée par un groupe d’actionnaires minoritaires emmené par M. Mattei, dont les objectifs et la stratégie pour l’entreprise demeurent toujours inconnus. Le Conseil d’Administration tient à souligner que les intentions de ces actionnaires, dont certains sont depuis longtemps en conflit ouvert avec Orco Property Group S.A., lui paraissent être en contradiction avec les intérêts de la Société et de tous ses autres actionnaires.

Ce concert, qui représente aujourd’hui moins de 8 % de notre actionnariat, veut faire croire qu’il détiendrait une solution miracle, à savoir une réduction spontanée, importante et sans contrepartie de l’endettement de l’entreprise, qui aurait l’aval des créanciers obligataires. Ce sont ces mêmes créanciers obligataires qui ont refusé le 24 septembre 2009 des propositions de restructuration émanant de la Société, qui leur étaient pourtant plus favorables que le traitement qui semble leur être promis par le concert minoritaire.

Le Conseil d’Administration condamne donc fermement l’agitation nocive de ce concert isolé et de ceux, dont les candidats administrateurs, qui y participent et engagent donc leur responsabilité individuelle. Il réaffirme sa foi dans le Plan de Sauvegarde et sa confiance dans le management actuel et ses équipes qui vont le mettre en œuvre.

Le Conseil d’Administration d’Orco Property Group S.A.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant