Orban veut une clôture à la frontière hungaro-croate-presse

le
0

(Actualisé avec déclarations) VIENNE, 16 septembre (Reuters) - La Hongrie va mettre en place une clôture sur certaines sections de la frontière hungaro-croate, sur le modèle de ce qu'elle a fait à sa frontière avec la Serbie, pour endiguer l'afflux de migrants, déclare le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, dans une interview que publie mercredi le journal autrichien Die Presse. "Nous avons décidé d'ériger une clôture le long de la frontière avec la Roumanie", dit Viktor Orban dans l'interview, mise en ligne sur le site de Die Presse. "Nous allons aussi mettre en place une clôture en certains points de la frontière avec la Croatie", ajoute-t-il. Les autorités hongroises ont déjà fait savoir qu'elles étaient prêtes à étendre la barrière de 175 km construite le long de la frontière serbe en direction de l'Est et de la Roumanie. Plusieurs centaines de migrants ont été réorientés par la Serbie vers la Croatie, où ils sont arrivés mercredi, la Hongrie leur ayant fermé ses portes. L'Autriche et l'Allemagne ont appelé à la tenue d'un sommet des dirigeants européens consacré à la crise des migrants. La Hongrie et plusieurs autres pays ex-communistes d'Europe centrale sont opposés à un accord présenté par la France et par l'Allemagne en vue de répartir quelque 120.000 migrants et réfugiés suivant un système de quotas entre les Vingt-Huit Etats de l'UE. Viktor Orban a toutefois admis que si un tel projet était approuvé, il n'aurait pas d'autre choix que de le mettre en oeuvre. "Je voterai contre", a-t-il affirmé. "Mais si c'est la loi, nous ne pouvons légalement nous y opposer. La Hongrie perdrait en justice. C'est un piège institutionnel", a-t-il ajouté. (Shadia Nasralla; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant