Orban-Si l'UE impose des quotas, il faudra les accepter

le
0

BERLIN, 16 septembre (Reuters) - Le Premier ministre hongrois Viktor Orban déclare dans un entretien à Die Welt que si l'Union européenne décide d'imposer des quotas obligatoires de répartition des demandeurs d'asile entre les Etats membres, il devra s'y plier. "Alors, ce serait la loi et il nous faudrait l'accepter", dit-il au quotidien allemand. Une telle annonce d'un système de quotas serait prise par les populations du Proche-Prient comme une invitation à se rendre en Europe, ajoute-t-il. La Hongrie, dit-il, est prête à discuter du système des quotas, mais seulement sur une base volontaire et uniquement quand l'afflux de réfugiés aura cessé. Par ailleurs, dans une interview au journal autrichien Die Presse, Viktor Orban annonce vouloir mettre en place une clôture sur certaines sections de la frontière hungaro-croate, sur le modèle de ce qui a été fait à la frontière avec la Serbie. (Michelle Martin; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant