Orban-Financer la Turquie et d'autres pour gérer les migrants

le
1

BUDAPEST, 7 septembre (Reuters) - Le Premier ministre Hongrois Viktor Orban a estimé lundi que l'Union européenne devait fournir un soutien financier à la Turquie et aux autres pays non membres de l'UE pour les aider à gérer l'afflux de migrants et de réfugiés qui tentent de rejoindre l'Europe. S'exprimant devant des diplomates hongrois à Budapest, le chef du gouvernement de droite a également estimé que la discussion des quotas de répartition des migrants entre Etats membres de l'Union européenne était prématurée tant que le bloc des Vingt-huit ne sera pas à même de défendre sa frontière extérieure. "Tant que l'Europe ne pourra protéger ses frontières extérieures, la discussion du sort de ceux qui affluent n'aura pas de sens", a déclaré Viktor Orban en précisant qu'il n'excluait pas une discussions "honnête" sur les quotas à un stade ultérieur. "Il serait beaucoup plus sensé si l'Union européenne établissait un fonds (...) à partir duquel, en accord avec les pays qui sont importants pour nous, comme la Turquie, nous pourrions fournir un soutien pour traiter le problème des réfugiés dans ces pays." (Gergely Szakacs et Kriszta Than; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4709037 le lundi 7 sept 2015 à 09:37

    OuI plein de bon sens.