Orban annonce un référendum en Hongrie sur les quotas de migrants

le
0
 (Actualisé avec citations, réactions de l'UE §4-7) 
    BUDAPEST, 24 février (Reuters) - Le gouvernement hongrois a 
décidé d'organiser un référendum sur les quotas de migrants à 
accueillir imposés par l'Union européenne aux Etats membres de 
l'UE, a annoncé mercredi le Premier ministre Viktor Orban. 
    Pour le chef du gouvernement hongrois, l'imposition de ces 
quotas ne peut que bouleverser les équilibres ethniques, 
culturels et religieux de l'Europe. 
    "Le gouvernement, aujourd'hui, ne fait que répondre au 
sentiment de la population: nous pensons qu'introduire des 
quotas d'installation de migrants sans l'aval du peuple est tout 
simplement un abus de pouvoir", a déclaré Viktor Orban lors 
d'une conférence de presse. 
    "Personne n'a demandé aux peuples européens s'ils 
soutenaient, acceptaient ou rejetaient ces quotas obligatoires 
de migrants", a poursuivi Orban devant la presse. 
    Le chef du gouvernement hongrois a précisé être conscient 
des conséquences que pourrait avoir une telle consultation 
référendaire, en particulier si les électeurs se prononçaient 
contre les quotas. 
    "Nous avons dû envisager l'impact potentiel d'une telle 
proposition sur la politique européenne mais cela n'était qu'une 
considération secondaire", a-t-il déclaré. 
    Des responsables européens ont fait remarquer qu'aucune date 
n'avait été avancée pour ce référendum et ont suggéré l'idée 
qu'Orban tentait de trouver une parade aux négociations sur le 
projet d'un système européen permanent de répartition des 
demandeurs d'asile. 
     
     
 
 (Krisztina Than et Marton Dunai; Guy Kerivel pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant