Orangina rêve de détrôner Coca-Cola en France

le
0
Numéro deux des soft drinks, le groupe parie sur l'essor des boissons aux fruits. Mais il est encore très loin du leader.

La météo de l'été a donné des ailes à Orangina Schweppes. Après un printemps pourri, la chaleur de juillet et août a conduit les vacanciers à siroter avec entrain bouteilles et canettes d'Orangina, de Schweppes, d'Oasis et de Pulco. L'entreprise, rachetée fin 2009 par le japonais Suntory, aborde la rentrée en fanfare, alors que le secteur n'a pu rattraper le retard accumulé en début de saison. Orangina Schweppes a vu ses ventes croître de 4,1% en hypers et supermarchés (hors hard discount) à fin août, alors que le marché des soft drink a reculé de 1%.

«Pour la première fois, nous avons dépassé cet été le cap des 20 % de parts de marché en volume en hypers et supermarchés (+0,9 point depuis le début de l'année, selon Nielsen)», se réjouit Hugues Pietrini, patron d'Orangina Schweppes France. Une avance grappillée surtout au détriment de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant